Vaccination, Covid, dossiers internationaux : Poutine répond en direct à ses concitoyens

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Vladimir Poutine se livre ce 30 juin à un exercice annuel de questions-réponses très suivi en Russie. Lors de cette «ligne directe», des citoyens russes ont l'opportunité de s'adresser directement au chef de l'Etat sur les sujets de leur choix.

Mise à jour automatique
  • Retour avec notre journaliste Vera Gaufman sur cette version 2021 de la «ligne directe» de Vladimir Poutine.

  • Après avoir remercié les télespectateurs et les différents intervenants, Vladimir Poutine conclut cette «ligne directe» : «Nous allons faire tout notre possible pour que chaque demande, chaque requête, chaque appel soit l'objet de notre attention.»

  • Vladimir Poutine a souligné le «rôle important» joué par la Russie dans le règlement de la crise dans le Haut-Karabagh, par le biais d’un travail dans ce sens avec l'Azerbaïdjan et l'Arménie : «Nous sommes aujourd'hui dans ce processus, les travaux de ce groupe trilatéral se poursuivent pour restaurer des relations normales dans la région.»

    Notant que beaucoup de problèmes s'étaient accumulés au fil du temps, notamment sur la délimitation de la frontière dans la région, le chef d'Etat a expliqué que les trois pays s'attelaient à créer des «conditions favorables pour la vie des gens», afin que les habitants du Haut-Karabagh ne vivent plus dans l'angoisse d'une reprise du conflit.

  • Interrogé sur sa succession à la tête de l'Etat à l'avenir, Vladimir Poutine a rappelé que le choix était entre les mains de ses compatriotes : «La décision sur celui qui va présider la Fédération de Russie revient aux citoyens de la Fédération de Russie. C'est leur droit. Ils choisissent le président par le vote, direct et secret. C'est la seule voie possible.»

    Le chef d'Etat a toutefois glissé qu'il donnerait son avis sur la personne la mieux à même, selon lui, de reprendre le destin du pays : «Le moment venu, je pourrai dire, à mon avis, qui est digne d'être président de la Fédération de Russie, ce magnifique pays, notre patrie, la Russie.»

  • Interrogé sur le conflit qui oppose les grands réseaux sociaux aux autorités russes autour de la non suppression de contenus illégaux, le président russe a assuré qu'il n'avait pas pour autant l'intention de les bloquer dans le pays

    «Ils ne remplissent pas nos exigences, ni les lois russes. S'ils travaillent sur notre territoire, ils doivent respecter nos lois. Rien de plus», a déclaré le chef d'Etat, évoquant la possibilité de ralentir le débit de ces sites s'ils ne se conformaient pas à la loi russe.

  • «L'assimilation du territoire ukrainien sur le plan militaire [par les forces de l'OTAN] crée pour nous des problèmes de défense, c'est ce qui me préoccupe», déclare Vladimir Poutine.

  • Vladimir Poutine estime que l’incursion d'un navire britannique dans les eaux territoriales russes au large du cap Fiolent était une «provocation». «Ces gens-là ne respectent pas le choix des habitants de Crimée», juge-t-il. 

    Le monde était-il sur le seuil de la Troisième Guerre mondiale lors de l’incursion du navire britannique dans les eaux russes ? «Je ne crois pas», répond Vladimir Poutine.

  • Vladimir Poutine déclare que la Banque centrale russe a augmenté ses taux directeurs pour réduire l'inflation à 4% dans le pays, alors qu'elle s'élève actuellement à 5,9%.

  • «L'agriculture est un secteur dont nous pouvons être fiers [...] les exportations sont impressionnantes et augmentent», déclare Vladimir Poutine. 

  • «Il y a une hausse des prix alimentaires partout dans le monde, et la Russie faisant partie de l'économie mondiale, nous le ressentons», a déclaré Vladimir Poutine, précisant que le gouvernement russe avait pris des mesures pour limiter l'inflation des prix alimentaires.  

Découvrir plus

Comme chaque année, le président russe Vladimir Poutine échange avec des concitoyens lors d'une séance de questions-réponses, diffusée en direct sur RT France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»