L’ado américain qui avait été arrêté pour avoir fabriqué une horloge artisanale ira étudier au Qatar

Ahmed Mohamed avec John M. Grunsfeld, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA© Joshua Roberts Source: Reuters
Ahmed Mohamed avec John M. Grunsfeld, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA

Quelques heures à peine après sa rencontre avec Barack Obama, l’adolescent américain, qui avait été arrêté pour avoir apporté en classe une horloge qu’il avait fabriquée lui-même, a accepté l’invitation du Qatar et partira y faire ses études.

«En tant que famille, nous déménagerons au Qatar où Ahmed recevra une bourse complète pour l’éducation secondaire et l’université», a fait savoir la famille d’Ahmed Mohamed.

Cet adolescent âgé de 14 ans était devenu célèbre après avoir été arrêté par la police suite à une énorme confusion. L’horloge expérimentale qu’il avait fabriquée lui-même à la maison et qu’il avait apportée dans son école pour impressionner ses professeurs avait été prise pour une bombe par la direction de l’établissement qui avait appelé la police.

Cet incident avait provoqué une avalanche de critiques dans le monde entier. Une photo d’Ahmed menotté, portant un T-shirt orné d’un logo de la NASA avait été diffusé sur Internet. Des internautes ont même créé un hashtag #IStandWithAhmed.

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, avait même déclaré : «Avoir des compétences et l’ambition de construire quelque chose de sympa devrait soulever des applaudissements, pas conduire à une arrestation». Le président américain, Barack Obama en personne, avait également tweeté : «Cool ton horloge, Ahmed. Ça te dirait de l’amener à la Maison-Blanche ? On devrait encourager plus d’enfants comme toi à aimer la science. C’est ce qui rend l’Amérique belle».

Le 19 octobre, Barack Obama avait même rencontré Ahmed à la Maison Blache, où l’ado avait été invité à l’occasion de la deuxième «Nuit de l'astronomie». Ce dernier avait même tweeté après la réception : «C’était superbe et quel honneur de rencontrer le président Obama».

Mais force est de constater que tout cela n’est pas pesé lourd face à l’offre du Qatar qui s’est proposé de prendre en charge les frais de scolarité et d’éducation de l’adolescent qui pourra ainsi intégrer un programme de formation dédié aux jeunes innovateurs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales