Vaccin Spoutnik V : la Russie annonce avoir réglé des problèmes signalés par l'OMS dans une usine

Vaccin Spoutnik V : la Russie annonce avoir réglé des problèmes signalés par l'OMS dans une usine© Shamil Zhumatov Source: Reuters
Un flacon du vaccin contre le Covid-19 Spoutnik V, développé par l'institut de recherche moscovite Gamaleïa.
Suivez RT France surTelegram

Le porte-parole de la présidence russe a déclaré que les problèmes dans une usine de fabrication du vaccin Spoutnik V signalés par des inspecteurs de l'OMS avaient été réglés.

Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a expliqué ce 23 juin que le groupe d'inspection de l'OMS sur un des sites de production du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V avait «identifié certaines insuffisances» qui avaient «déjà été prises en considération» et que «tout ce qui aurait dû être réparé a déjà été réparé». «Bien évidemment, les agences spécialisées chargées du contrôle effectuent le contrôle. Il s’agit manifestement du contrôle le plus strict», a-t-il également déclaré.

Dans un communiqué, le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a assuré que les résultats de l’inspection de l’OMS en question ne remettaient pas en cause la qualité du vaccin Spoutnik V. «La délégation de l’OMS a inspecté quatre sites sur sept et publié ses remarques relatives au fonctionnement de l'un des sites», rapporte le communiqué. L’OMS, ajoute cette source, souligne que «toutes les remarques sont relatives à un seul site et ne s’appliquent pas aux autres».

Plus tôt ce 23 juin, le service de pré-qualification de l'OMS a publié une note dressant la liste d'un certain nombre de problèmes découverts lors d'une inspection effectuée entre le 31 mai et le 4 juin sur le site de production de Pharmstandard–Ufa Vitamin dans la ville d'Oufa, au sud-est de l'Oural.

Les inspecteurs de l'organisation onusienne ont notamment pointé des problèmes dans les données de surveillance du processus de fabrication et de contrôle qualité. Il est notamment question de surveillance de l'aseptisation du processus de fabrication et de mise en flacon du vaccin.

Interrogée par l'AFP, l'OMS a de son côté déclaré que les communications avaient été établies avec «le fabricant concerné, la société à l'origine de la demande d'homologation et les autorités régulatrices nationales, afin que les problèmes soulevés dans ce rapport préliminaire soient étudiés et réglés le plus vite possible».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»