Inondations en Crimée après de fortes pluie, la flotte de la mer Noire appelée en renfort (VIDEOS)

Inondations en Crimée après de fortes pluie, la flotte de la mer Noire appelée en renfort (VIDEOS)© RT France
Inondation à Yalta, en Crimée, le 17 juin 2021
Suivez RT France surTelegram

Le régime d'urgence a été déclaré à Yalta en raison de fortes pluies qui ont inondé la partie orientale de la Crimée, en particulier la ville de Kertch. Plus de mille personnes ont été évacuées et accueillies dans des structures d'hébergement.

Aux premières heures du 18 juin, de fortes averses ont été enregistrées en Crimée. La partie orientale de la péninsule, notamment la ville de Kertch, est la plus durement touchée. L'état d'urgence a été notamment déclaré à Yalta. Le dirigeant de la Crimée, Sergueï Axionov, a de son côté imposé par décret un régime d'urgence régional tandis que des ressources du fond de réserve seront allouées pour faire face aux conséquences.

Auteur: RT France

200 habitations évacuées, coupure d'électricité pour l'hôpital et le centre-ville

Les rivières sont sorties de leurs lits en raison des fortes précipitations, inondant la partie centrale de la ville de Kertch. «Nous évacuons les gens», a annoncé Yanina Pavlenko, maire de Yalta. Elle a également déclaré avoir fait appel au commandant de la flotte de la mer Noire pour obtenir du personnel, ainsi que du matériel, selon l'agence RIA Novosti. «Ils nous envoient des équipements militaires pour parcourir la région», a affirmé Yanina Pavlenko qui précise que ces équipements doivent permettre «de transporter les gens trempés et de les emmener vers des endroits où ils peuvent se réchauffer».

Auteur: RT France

Plus de 200 habitations ont été inondées à Kertch, l'hôpital et le centre-ville ont quant à eux été privés d'électricité, a également rapporté le 17 juin le service de presse de l'administration municipale. «Les gens sont évacués. Un centre d'hébergement temporaire a été mis en place pour les résidents», a précisé le service de presse, cité par TASS. Selon les autorités de la ville, six bateaux et plus de dix équipements spécialisés sont impliqués dans l'opération de sauvetage. 

Environ 155 personnes ont été placées dans des structures d'hébergement temporaire, dont 39 enfants. D'autres structures supplémentaires ont été ouvertes à Kertch, avec une capacité d'accueil de 1 300 personnes. Le système de transport est paralysé, certains sous-sols sont inondés.

Deux fois le volume mensuel de précipitations par nuit

Le ministre de la Santé de Crimée, Alexandre Ostapenko, a déclaré que quelque 126 patients étaient hospitalisés. « Ici, tout est sous contrôle, les employés sont tous sur place, le médecin-chef est déjà arrivé sur les lieux et me fait un rapport toutes les demi-heures. Il y a des patients différents, il y a un hôpital polyvalent, tout va bien », a déclaré le ministre dans des propos repris par l'agence TASS. Le département régional du ministère russe des Urgences a émis une alerte tempête le 17 juin en Crimée en raison de conditions météorologiques défavorables. Plus tôt, le principal spécialiste du centre météorologique de Phobos, Evgueny Tichkovets, avait rapporté que des inondations à grande échelle étaient prévues le 18 juin à Novorossiïsk, Kertch, Feodossia et Anapa.

Le volume des précipitations qui s’est abattu sur la ville de Kertch durant la seule nuit du 17 au 18 juin est équivalent au double du volume mensuel. Les rivières sont sorties de leurs lits, le centre est inondé. Au total, 1 387 personnes ont été évacuées des zones inondées de Crimée, dont 238 enfants, a annoncé le 18 juin le département de Crimée du ministère russe des Urgences sur son site. «Nous avons évacué la population des zones inondées, un total de 1 387 personnes, dont 238 enfants», indique également le message rapporté par l'agence TASS.

Si les pluies se poursuivent encore, les météorologues espèrent cependant que le cyclone se déplacera bientôt.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»