Immigration clandestine : le Guatemala exige de la fermeté de la part des Etats-Unis

- Avec AFP

Immigration clandestine : le Guatemala exige de la fermeté de la part des Etats-Unis© STRINGER Mexico Source: Reuters
La frontière américano-mexicaine à Naco, au Mexique (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président guatémaltèque a appelé les Etats-Unis à faire preuve de fermeté face à l'immigration clandestine à la frontière mexicaine, jugeant que «les messages humanitaires» de l'administration Biden étaient responsables de l'afflux de migrants..

Le président guatémaltèque Alejandro Giammattei a déclaré vouloir de la fermeté de la part de Washington concernant l'immigration clandestine à la frontière mexicaine. «Les messages humanitaires ont été déformés ici par les passeurs, les groupes criminels qui organisent l'immigration clandestine», a-t-il souligné dans un entretien sur la chaîne américaine Fox News diffusé le 9 juin au soir.

«Ils ont dit qu'ils allaient promouvoir la réunification des familles donc les passeurs sont arrivés et ont emmené les enfants et les adolescents vers les Etats-Unis. Les frontières ont été prises d'assaut», a poursuivi le chef d'Etat guatémaltèque. «C'est la raison pour laquelle je leur ai suggéré de clarifier leur message», a-t-il ajouté. 

Alejandro Giammattei a néanmoins salué les propos fermes de la vice-présidente Kamala Harris, qui se trouvait le 7 juin au Guatemala pour son premier déplacement international. Elle s'est ensuite rendue au Mexique.

«La vice-présidente [...] a envoyé un message très clair : ne venez pas car nous n'allons pas vous laisser entrer», a-t-il poursuivi.  

Chargée du dossier de l'immigration clandestine, Kamala Harris est sous le feu des critiques de Républicains qui l'ont accusé de ne pas prendre la «crise» migratoire suffisamment au sérieux et qui ont qualifié son voyage en Amérique centrale «d'occasion manquée». 

Le nombre de migrants sans papiers arrêtés à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis a atteint en avril son plus haut niveau depuis 15 ans. Parmi ces plus de 178 600 migrants, 82% venaient du Mexique et du «triangle nord» de l'Amérique centrale (Guatemala, Honduras et Salvador).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»