«Antisémitisme flagrant» : une télévision chinoise épinglée par l'ambassade d'Israël à Pékin

«Antisémitisme flagrant» : une télévision chinoise épinglée par l'ambassade d'Israël à Pékin© Mark Chisholm Source: Reuters
Vidéo
Cliché pris à Pékin le 23 janvier 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La chaîne publique chinoise CGTN a publié le 18 mai sur son compte Twitter une vidéo fustigée par l'ambassade d'Israël située à Pékin. Il s'agissait d'un reportage démontrant un supposé «lobby puissant» des juifs aux Etats-Unis.

L'ambassade d'Israël en Chine a vivement critiqué «l'antisémitisme flagrant» de la télévision chinoise lors d'un reportage sur le soutien apporté par Washington à l'Etat hébreu.

Dans une vidéo publiée le 18 mai sur Twitter (à 1min 42), le service anglophone de la chaine d'info publique chinoise CGTN mettait en avant le «lobby puissant» des juifs aux Etats-Unis et affirmait que «les juifs dominent les secteurs de la finance, des médias et de l'internet» dans ce pays.

En réaction, l'ambassade d'Israël en Chine s'est déclarée le 18 mai au soir «consternée par l'antisémitisme flagrant exprimé par un média officiel chinois». 

«Les affirmations proférées dans la vidéo sont racistes et dangereuses et ne devraient pas être utilisées par un média qui se respecte», a poursuivi l'ambassade sur Twitter. 

Les commentaires de CGTN prennent place alors que les affrontements entre Israël et les Palestiniens sont les plus violents depuis une décennie, faisant au moins 217 victimes palestiniennes dans des raids israéliens depuis le 10 mai, selon le ministère de la Santé de Gaza.

Dans le même temps, 12 Israéliens ont été tués par des tirs de roquettes palestiniennes, d'après la police israélienne. 

Pékin a critiqué «l'obstruction» américaine pour faire adopter au Conseil de sécurité de l'ONU une déclaration appelant à la fin des hostilités. 

«A cause de l'obstruction d'un pays, le Conseil de sécurité n'a pas été capable de parler d'une seule voix», a déploré le 16 mai Wang Yi, le ministre chinois des Affaires étrangères, en demandant à Washington «de prendre ses responsabilités» aux Nations unies.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»