La BBC dit «plus de mensonges que les nazis», pour un indépendantiste écossais

Une pancarte pour le "oui" à l'indépendance de l'Ecosse© Russell Cheyne Source: Reuters
Une pancarte pour le "oui" à l'indépendance de l'Ecosse

Le Parti national écossais (PNE) accuse la chaîne britannique de parti pris pour l’union du Royaume-Uni, et estime que les indépendantistes y sont sous-représentés.

Présent à une conférence du PNE (le plus grand parti indépendantiste de la nation), Ewan Angus, rédacteur des programmes de la branche écossaise de la BBC, a été interpellé par des activistes. Ceux-ci ont accusé la chaîne de favoriser le parlement de Westminster, favorable à l’union du Royaume-Uni. Selon les militants, les exploits du tennisman écossais Andy Murray (qui s’était prononcé en faveur de l’indépendance) y seraient sous-représentés, de même que les mouvements indépendantistes en général.

A l’occasion d’un discours qu’il tenait à la conférence de vendredi, Phil Greene, un membre du PNE, a laissé entendre que la chaîne mentait plus que les nazis. Il a ainsi évoqué le fait que le propagandiste du IIIe Reich, Joseph Goebbels, estimait que «la BBC avait un plus grand mélange de demi-vérités et de mensonges que les Allemands», avant d’ajouter : «je ne pense pas que les choses aient tellement changé».

Déjà l’année passée, lors du référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, des manifestations de partisans du «oui» avaient pointé du doigt un parti pris de la part de la chaîne britannique. Ewan Angus s’est quant à lui défendu que ses programmes soient biaisés, tout en reconnaissant que la BBC devait travailler à améliorer son «offre pour le public d’Ecosse».

En savoir plus : Le Premier ministre de l'Ecosse ne veut plus d'une BBC à la sauce anglaise sur son territoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales