Bruxelles est-il en train de torpiller l'industrie de la défense en Europe et en France ?

Bruxelles est-il en train de torpiller l'industrie de la défense en Europe et en France ?© Kacper Pempel Source: Reuters
L'Union européenne est-elle en train de menacer la souveraineté militaire des pays adhérents ? (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon La Tribune, six fédérations d'industriels européens de la défense s'inquiètent des orientations de l'UE. En cause : un label européen, excluant l'armement, destiné à flécher les investissements des banques et organismes financiers.

Alors que l’UE prévoit de mettre en place un label écologique destiné à orienter les financements des banques et organismes financiers européens, six fédérations d'industriels de l'armement, dont le Conseil des industries de défense françaises (CIDEF), ont envoyé aux différentes «autorités nationales» une lettre – révélée en partie par La Tribune le 24 avril – faisant part de leur «profonde inquiétude».

Sujet de préoccupation pour les auteurs du document : les industries de la défense seraient exclues du dispositif. Le magazine économique indique qu'avec le «projet de rapport du Centre commun de recherche (JRC), le service scientifique et de production des connaissances de la Commission européenne [...], les établissements financiers européens auraient à leur disposition de nouveaux arguments imparables pour exclure les entreprises de défense de leurs offres de financement afin de respecter ces fameux critères de label écologique de l'UE».

La Tribune note par ailleurs que le texte, certes non contraignant, propose d'exclure «les entreprises impliquées dans la production et/ou le commerce d'armes conventionnelles et de produits militaires pour le combat si elles tirent plus de 5% de leurs revenus de ces activités». Pourtant, comme le fait savoir La Tribune, ces industries représentent «180 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an et 460 000 emplois hautement qualifiés».

«Nous exhortons les institutions européennes et les gouvernements nationaux à reconnaître qu'une telle interprétation de la finance durable aurait des effets négatifs sur l'industrie européenne de la défense, l'une des industries les plus réglementées», expliquent les fédérations de l'armement qui ajoutent : «Cette industrie stratégique et notamment son accès aux marchés financiers et des assurances est fragilisée et même menacée depuis plusieurs années. Sous la pression des associations, des ONG et de quelques courants politiques, les institutions financières mettent en œuvre des lignes directrices internes limitant la coopération avec les entreprises de défense.»

Selon les auteurs de la lettre, il en va de la sécurité des pays et du territoire européen, l'un des principaux objectifs des politiques de défense étant «de protéger la démocratie et les libertés dans un environnement mondial très instable (même en marge de l'Europe)».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»