Biélorussie : Loukachenko annonce avoir déjoué une tentative de coup d'Etat avec l'aide de Moscou

Biélorussie : Loukachenko annonce avoir déjoué une tentative de coup d'Etat avec l'aide de Moscou© Maxim GUCHEK / BELTA Source: AFP
Le président biélorusse Alexandre Loukachenko.
Suivez RT France surTelegram

Deux citoyens biélorusses – dont l'un dispose de la double nationalité américaine – ont été interpellés à Moscou par le FSB. Selon les autorités biélorusses, ils planifiaient un «coup d'Etat» et l'assassinat du président Alexandre Loukachenko.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a annoncé le 18 avril l'arrestation à Moscou par le Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie du politologue Alexandre Fedouta et de l'avocat Iouri Zenkovitch, qui a également la nationalité américaine. Il les accuse d'avoir fomenté une tentative de coup d'Etat et d'assassinat le visant lui et sa famille, avec l'aide présumée des Etats-Unis.

«Nous avons détenu le groupe, ils nous ont montré comment ils avaient tout planifié, je suis resté silencieux. Ensuite, nous avons découvert le travail de services de renseignement clairement étrangers, très probablement la CIA, le FBI», a ainsi fait savoir le 18 avril Alexandre Loukachenko dans une vidéo diffusée par la présidence.

Les services de sécurité biélorusses avaient déclaré le 16 avril avoir démantelé, lors d'une opération spéciale, un «groupe organisé d'orientation terroriste» qui planifiait l'«élimination physique du président et de sa famille» et «l'organisation d'une rébellion armée afin de prendre le pouvoir par des moyens violents».

Une information confirmée par le FSB, selon qui Alexandre Fedouta et Iouri Zenkovitch préparaient «une insurrection armée» suivant le schéma des «révolutions de couleur», avec la participation de nationalistes biélorusses et ukrainiens. Dans un communiqué, le FSB explique que ces deux citoyens biélorusses ont tenu une réunion à Moscou, lors de laquelle ils ont évoqué leurs plans pour renverser le pouvoir «avec des généraux des Forces armées de la République de Biélorussie favorables l'opposition».

Le projet visait à «éliminer physiquement pratiquement tous les hauts dirigeants» biélorusses, selon le FSB

«A l'arrivée de Zenkovitch à Moscou, après des consultations aux Etats-Unis et en Pologne, la réunion prévue a eu lieu dans une salle privée d’un restaurant de la capitale. Au cours de la réunion, les conspirateurs ont déclaré aux "généraux biélorusses" que pour réussir leur plan, il était nécessaire d'éliminer physiquement pratiquement tous les hauts dirigeants de la république», précise le FSB dans son communiqué.

La Biélorussie a connu un important mouvement de contestation après la réélection du président Alexandre Loukachenko avec environ 80% des voix (contre quelque 10% pour sa principale rivale, Svetlana Tikhanovskaïa). La police a réagi en procédant à des milliers d'arrestations de manifestants dès les soirs qui ont suivi le scrutin. Des personnes libérées avaient témoigné, notamment à l'AFP, de privations et de violences durant leur détention.

Alexandre Loukachenko avait quant à lui rapidement dénoncé les mobilisations antigouvernementales en évoquant, notamment, «des appels à téléguider» les protestataires depuis l'étranger. Le 11 février, Alexandre Loukachenko a déclaré que son pays avait «subi une attaque des plus cruelles de l'extérieur» mais que cette «blitzkrieg» avait échoué. Selon le chef de l'Etat, un projet de nouvelle constitution sera soumis à un référendum en 2022.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»