«Trous du c**» : colère russe après un message américain sans mention de Iouri Gagarine

«Trous du c**» : colère russe après un message américain sans mention de Iouri Gagarine© MAXIM SHEMETOV Source: Reuters
Dmitri Rogozine, le patron de l'agence spatiale russe Roscosmos le 15 janvier 2020 en Russie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le chef de l'agence spatiale russe, Dmitri Rogozine, a vertement critiqué la diplomatie américaine pour ne pas avoir mentionné Iouri Gagarine dans des messages marquant les 60 ans de l'envoi du premier homme dans l'espace.

A l'occasion de la Journée internationale du vol spatial habité le 12 avril, le département d'Etat américain a publié en russe et anglais des messages sur les réseaux sociaux pour en célébrer le soixantième anniversaire. Mais le nom du premier cosmonaute Iouri Gagarine, qui a effectué ce vol en 1961, n'y apparaissait pas. L'image utilisée pour illustrer l'une des publications représentait par ailleurs un astronaute arborant le drapeau américain sur son uniforme, ce qui suscité l'ire du patron de l'agence spatiale russe.

«Trous du c**» : colère russe après un message américain sans mention de Iouri Gagarine© Capture d'écran Facebook - US State Department
Le communiqué publié par le département d'Etat américain.

«[Quels] trous du cul. Les superpuissances ne se comportent pas comme ça», a réagi sur Twitter le 12 avril Dmitri Rogozine, le chef de Roscosmos.

Les tentatives d'effacer l'empreinte russe dans l'histoire mondiale ne feront pas disparaître notre mémoire

L'année dernière, il s'était déjà indigné de l'absence de mention de Iouri Gagarine dans un communiqué du département d'Etat américain. «Les tentatives d'effacer l'empreinte russe dans l'histoire mondiale ne feront pas disparaître notre mémoire, mais celle d'emmerdeurs qui font ça de l'autre côté de l'océan», avait déclaré Dmitri Rogozine. 

La Russie a célébré avec fierté et émotion le soixantième anniversaire du vol du cosmonaute soviétique, qui a marqué l'humanité en s'imposant comme le premier homme à avoir voyagé dans l'espace. Iouri Gagarine, qui s'était porté volontaire pour ce projet excessivement risqué à l'époque, est depuis devenu un symbole.

Le président russe Vladimir Poutine a de son côté profité de cet anniversaire pour plaider en faveur du maintient de la puissance russe dans les domaines nucléaire et spatial au XXIe siècle, demandant la mise en place d'une stratégie de développement sur «au moins 10 ans».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»