«Un malentendu» : l'Algérie abandonne un projet de loi sur la déchéance de nationalité

«Un malentendu» : l'Algérie abandonne un projet de loi sur la déchéance de nationalité© RAMZI BOUDINA Source: Reuters
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé l'abandon d'un projet de loi controversé qui ouvrait la possibilité de déchoir de leur nationalité des citoyens, notamment convaincus de terrorisme ou d'intelligence avec l'ennemi.

Toujours confrontées à des turbulences politiques, les autorités algériennes ont renoncé à un projet de loi ouvrant la voie à la déchéance de nationalité. «Le parcours de cet avant-projet de loi a été interrompu. Il y a un malentendu et une incompréhension», a justifié le président Abdelmadjid Tebboune le 4 avril dans des propos rapportés par TSA. Et le président d'ajouter que l'Algérie pouvait «défendre autrement» la sûreté de l'Etat. 

Le chef d'Etat a par ailleurs défendu le principe de la double nationalité à la condition de garder «l’esprit patriotique et le respect de la famille». 

Annoncé début mars par le gouvernement, le texte visait «tout Algérien qui commet, en dehors du territoire national, des actes portant volontairement de graves préjudices aux intérêts de l’Etat ou qui portent atteinte à l’unité nationale», selon un communiqué des services du Premier ministre retranscrit par TSA. Le ministre de la Justice avait pour sa part expliqué que le terrorisme ou l'intelligence avec une puissance ennemie pouvait être concernés par cette mesure. Le projet avait suscité de vives inquiétudes, notamment sur le sort des binationaux à l'étranger. 

En 2005, le Parlement avait voté à l'unanimité une ordonnance reconnaissant la double nationalité. Bien qu'interdite avant 2005, la double nationalité était cependant tolérée par les autorités algériennes, notamment pour les bi-nationaux franco-algériens. En juillet 2020, le président Abdelmadjid Tebboune avait avancé le chiffre de plus «plus de six millions d'Algériens» vivant en France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»