Belgique : un millier de personnes à Liège contre les restrictions anti-Covid

Belgique : un millier de personnes à Liège contre les restrictions anti-Covid© Nathan Howard / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP Source: AFP
Les manifestants belges s'opposent notamment au port du masque (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le 28 mars, un millier de personnes ont manifesté contre les mesures sanitaires dans un parc de Liège alors que le pays a décrété de nouvelles restrictions après une augmentation du nombre d'hospitalisations liées au Covid-19.

Selon la police belge, environ un millier de personnes ont manifesté le 28 mars dans un parc public de Liège, dans l'est de la Belgique, pour protester contre les restrictions anti-Covid et notamment le port du masque.

La manifestation, organisée à l'appel de plusieurs collectifs de citoyens, a pris des allures de grande fête dansante, autour d'une sono montée sur une petite tribune avec un DJ, comme en témoignent plusieurs vidéos relayées sur les réseaux sociaux. 

De nombreux manifestants ne portaient pas de masque et dansaient parfois accrochés les uns aux autres, notamment au moment de former une chenille ondulant au rythme de la musique.

Dans ce rassemblement, entamé vers 11h et qui comptait environ 500 personnes à la mi-journée, la foule s'est progressivement densifiée, profitant d'une météo clémente, «pour atteindre un millier de personnes en fin d'après-midi», selon un porte-parole de la police locale.

La Belgique est entrée la veille dans une nouvelle phase de restrictions, plus sévères, prévoyant notamment un accès aux commerces non essentiels sur rendez-vous uniquement pendant quatre semaines.

Sur fond de propagation rapide du variant anglais du coronavirus dans tout le pays, les écoles et universités resteront fermées à partir du 29 mars, allongeant de fait les vacances scolaires de Pâques. Elles vont durer trois semaines (au lieu de deux), jusqu'au 19 avril.

«Maintenant on est vraiment dans une nouvelle pandémie, le virus est devenu beaucoup plus virulent, se transmet beaucoup plus facilement», a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo le 28 mars au soir à la télévision publique (RTBF). «On voit aussi qu'il y a beaucoup plus de jeunes dans les hôpitaux, on doit casser cette troisième vague», a poursuivi le dirigeant libéral flamand.

Selon les chiffres officiels, le nombre de patients Covid hospitalisés en soins intensifs (plus de 700 recensés le 28 mars) a doublé en l'espace d'un mois.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»