La Finlande suspend par «précaution» le vaccin AstraZeneca après deux cas suspects de thromboses

- Avec AFP

La Finlande suspend par «précaution» le vaccin AstraZeneca après deux cas suspects de thromboses© REUTERS/Massimo Pinca
Un paquet de vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca, à Turin (Italie), le 19 mars 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Finlande, qui n'avait jusqu'ici pas suspendu le vaccin AstraZeneca, a décidé d'interrompre son utilisation par «précaution» après deux cas suspects de thromboses cérébrales, malgré l'avis favorable de l'EMA qui juge le sérum «sûr et efficace».

«En vertu du principe de précaution» et après deux cas suspects de thromboses cérébrales, l'Autorité de santé publique finlandaise (THL) a décidé «de suspendre les injections en Finlande jusqu'à ce qu'il y ait davantage d'informations et qu'une causalité possible puisse être évaluée», indique-t-elle dans un communiqué du 19 mars. La THL a précisé que la vaccination ne reprendrait pas avant le 29 mars. 

L'autorité finlandaise a reconnu avoir pris sa décision alors que les symptômes observés sont «extrêmement rares» et qu'il n'y a «actuellement pas de certitude sur le fait de savoir si les problèmes de caillots sanguins sont liés au vaccin».

Le régulateur européen, l'EMA, avait de son côté jugé le 18 mars qu'il fallait continuer à vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca, qui est «sûr et efficace» et n'est pas lié à un risque plus élevé de caillots sanguins, poussant de nombreux pays à annoncer la reprise de la vaccination. L'agence européenne basée à Amsterdam (Pays-Bas) avait toutefois indiqué ne pas être en mesure d'«exclure définitivement» un lien entre le vaccin AstraZeneca et des troubles de la coagulation rares.

En outre ce 19 mars, le Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale (GACVS) de l'OMS, a affirmé dans un communiqué que le vaccin AstraZeneca continuait d'avoir «un profil bénéfices-risques positif, avec un énorme potentiel pour prévenir les infections et réduire les décès dans le monde entier».

Si la Norvège, le Danemark et la Suède ont décidé le 18 mars d'attendre des éléments supplémentaires avant de reprendre la vaccination avec le produit d'AstraZeneca, la Finlande est la première à suspendre l'usage du vaccin après la décision de l'EMA.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»