Covid-19 : la Commission européenne détaille son projet de «passeport vert»

- Avec AFP

Covid-19 : la Commission européenne détaille son projet de «passeport vert» Source: Reuters
Le ministre Jean-Baptiste Djebbari en visite à l'aéroport de Roissy (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La commissaire européenne aux Affaires intérieures a détaillé ce 12 mars les modalités du projet de «passeport vert» numérique que l'UE souhaite mettre en place afin de faciliter les déplacements des Européens.

«Nous voulons créer un certificat numérique qui puisse faire état d'un test PCR négatif, de la preuve que vous avez des anticorps ou que vous avez été vacciné avec un vaccin qui a été approuvé par l'EMA [Agence européenne des médicaments]», a déclaré la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, à plusieurs médias dont l'AFP.

Ce projet de «passeport vert» numérique, qui doit être présenté par Bruxelles le 17 mars, prendra en compte les seuls vaccins contre le Covid-19 approuvés par le régulateur européen, a déclaré ce 12 mars la responsable européenne, ce qui exclut pour l'instant ceux de la Russie et de la Chine.

Actuellement, seuls quatre vaccins ont été approuvés par l'EMA : ceux de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca/Oxford, et Johnson & Johnson depuis jeudi. Ce qui exclut le vaccin chinois Sinopharm utilisé en Hongrie, notamment par le Premier ministre Viktor Orban. Mais aussi pour l'instant le vaccin russe Spoutnik V, également commandé par la Hongrie, ainsi que par la République tchèque et la Slovaquie, et pour lequel l'EMA a commencé son examen le 4 mars. 

Par exemple, si vous êtes vacciné, vous n'aurez pas à faire les tests PCR

Les citoyens européens pourraient avoir ce certificat sur leur téléphone, a poursuivi la commissaire suédoise. Les titulaires pourront ainsi «montrer qu'ils ne vont très probablement pas propager le virus» a-t-elle poursuivi. Cela «permettrait aux gens qui ont besoin de voyager de le faire plus facilement».

«Par exemple, si vous êtes vacciné, vous n'aurez pas à faire les tests PCR», a précisé la commissaire, qui devait informer les ministres européens de l'Intérieur réunis par visioconférence vendredi des travaux de la Commission sur ce projet de certificat.

«Les gens qui voyagent actuellement dépensent beaucoup d'énergie à se faire tester, à remplir des formulaires, montrer différents types de papiers, encore et encore», a reconnu Ylva Johansson.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»