Le FSB déjoue une attaque terroriste dans la région de Kaliningrad

Le FSB déjoue une attaque terroriste dans la région de Kaliningrad© REUTERS / SHAMIL ZHUMATOV
Le 19 décembre 2019, des policiers russes sécurisent la rue à Moscou (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le FSB a lancé une opération pour arrêter un Russe soupçonné de préparer une attaque terroriste dans la région de Kaliningrad. L’individu interpellé recrutait des hommes pour effectuer des actions terroristes.

Comme le rapporte le bureau de presse du FSB (Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie), cité par l’agence de presse Tass, un homme soupçonné de préparer une attaque terroriste contre une centrale électrique située dans la région de Kaliningrad, a été interpellé dans la nuit du 4 mars. 

Sur place, les forces de l’ordre ont trouvé chez le suspect «un dispositif explosif improvisé, des instructions sur sa production, des composants pour la synthèse d'explosifs et des éléments de nature insultante envers les autorités exécutives et législatives russes», a déclaré le bureau de presse du FSB.

L’homme aurait préparé ces attaques en raison de sa haine pour les autorités russes actuelles. Le FSB a par ailleurs fait savoir que l’individu recrutait des résidents de la région de Kaliningrad en vue d'activités terroristes.

L’intervention, qui s’est déroulée alors que le suspect était endormi, a été filmée par les autorités. Dans cette vidéo, on peut voir des hommes armés pénétrer à l'intérieur du domicile. Lorsque le FSB lui a demandé s’il était «prêt à passer à l’acte», l'homme a répondu «oui, je suis kamikaze». Il a en outre déclaré qu'il n'avait pas besoin de témoins pendant la fouille des lieux et a refusé de signer le moindre document. Une procédure pénale a été ouverte et une mesure de restriction lui a été imposée.

Le 17 février 2021, les services de sécurité russes avaient annoncé avoir arrêté 19 extrémistes islamistes dans quatre régions de Russie. Des documents compromettants avaient été trouvés lors de la perquisition des domiciles des suspects, et une cache d'armes avait été découverte dans une forêt située dans le Caucase.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»