Le pouvoir britannique accusé d’avoir fait retirer une app de délation des migrants de l’App Store

Calais © Pascal Rossigno Source: Reuters
Calais

Une app qui permet aux chauffeurs de camions de dénoncer les migrants qu’ils voient monter dans d’autres camions, a été retirée de l’App Store parce qu’elle stigmatisait une catégorie sociale. Son créateur s’en indigne sur les ondes de RT.

Jeffrey Scott, le créateur de l’application BF Intelligence – qui permettait aux chauffeurs poids-lourds de s’indiquer les endroits où des migrants essayaient de monter à bord de leurs camions ou de dénoncer directement à la police les chauffeurs qui laissaient des migrants monter dans leur véhicule – a déclaré avoir reçu une lettre de la part des services techniques de l’App Store qui l’accuse d’avoir créé une application qui «contient des références ou des commentaires diffamatoires, offensants, malintentionnés ou susceptibles de nuire ou d’exposer à la violence un groupe religieux, culturel ou ethnique» et qui ne se conforme pas à «toutes les exigences légales des endroits» où l’application est disponible.

© RT France

Jeffrey Scott a critiqué un tel comportement d’Apple car il n’a pas réussi à se faire notifier «une raison précise» pour laquelle son application n’est plus disponible sur la plateforme de vente en ligne. Il a prétendu que cela pourrait être dû à des plaintes qui auraient été déposées contre son application.

Il a aussi noté qu’un tel comportement était «suspect» car dès le début de la crise des migrants, deux compagnies de transport britanniques, RHA et FTI, ont demandé l’aide du gouvernement britannique pour qu’il règle le problème et leur évite de devoir s’acquitter d’amendes de plusieurs milliers de livres. Mais les dirigeants de ces compagnies n’ont même pas voulu parler avec Jeffrey Scott, qui estime que son application pourrait être une solution à leur problèmes.

«Je pense qu’ils ont des idées préconçues. Il doit y avoir quelqu’un au Ministère de l’Intérieur britannique qui a pu demander à ces personnes de ne pas avoir de conversations avec moi», a-t-il déclaré.

L’application BF Intelligence a été largement discutée dans les médias européens. Malgré les critiques faites à l’encontre d’une application de délation, Jeffrey Scott reste persuadé que son application avait pour but de «sauver des vies». «Une fois qu’un chauffeur signale qu’il y a des migrants dans un véhicule, les migrants ont une possibilité d’être sauvés avant de mourir», a-t-il précisé dans une interview accordée à RT.

De plus, l’application a pour but d’aider les chauffeurs à «éviter les amendes qu’on leur inflige s’ils ont des migrants à bord» et de faire «une contribution à la sécurité internationale». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales