Navalny a intégré la colonie pénitentiaire où il purgera sa peine de prison

- Avec AFP

Navalny a intégré la colonie pénitentiaire où il purgera sa peine de prison Source: Reuters
Alexeï Navalny, le 2 février 2021 à Moscou (image d'illustration).

Alexeï Navalny a rejoint la colonie pénitentiaire de la région de Vladimir pour y purger la peine de prison à laquelle il a été condamné pour fraude. Selon le patron des services pénitentiaires, il ne pèse «aucune menace à sa vie ou sa santé».

L’opposant russe Alexeï Navalny se trouve dans une région à 200 kilomètres à l'est de Moscou pour être transféré dans une colonie pénitentiaire afin d'y purger sa peine, a informé le 28 février 2021 un organisme public.

«Alexeï Navalny est arrivé dans un établissement des services pénitentiaires russes de la région de Vladimir pour effectuer sa peine», a indiqué dans un communiqué la commission publique de surveillance de Moscou (ONK).

Le secrétaire général de l'ONK, Alexeï Melnikov, a précisé à l'agence de presse russe Interfax qu’Alexeï Navalny, condamné à deux ans et demi de prison, serait d'abord placé en quarantaine avant d'être transféré vers l'une des colonies de la région.

Selon des sources interrogées par les agences TASS et RIA Novosti, l'opposant sera transféré dans la colonie pénitentiaire numéro 2 située dans la petite ville de Pokrov, dans la région de Vladimir, en Russie européenne.

Selon les médias, cette colonie est de type «régime normal», c'est-à-dire que les conditions de détention y sont moins sévères. Elle accueille environ 800 prisonniers. 

Le 26 février, le patron des services pénitentiaires russes, Alexandre Kalachnikov, a assuré qu'Alexeï Navalny «a été transféré à l'endroit où il est censé se trouver par décision du tribunal» et qu'il ne pèse «aucune menace à sa vie ou sa santé».

L'opposant «effectuera sa sentence dans des conditions absolument normales», a-t-il précisé, assurant que «Alexeï Navalny, s'il le souhaite, prendra part à des activités de production».

La justice russe a confirmé la semaine dernière sa condamnation dans une affaire de fraude datant de 2014.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»