Maxwell offre d'abandonner ses citoyennetés britannique et française en échange de sa libération

Maxwell offre d'abandonner ses citoyennetés britannique et française en échange de sa libération© Jane Rosenberg Source: Reuters
Dessin représentant Ghislaine Maxwell le 14 juillet 2020 à New York (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Pour tenter d'obtenir une libération sous caution, Ghislaine Maxwell, complice présumée du pédocriminel Jeffrey Epstein, a proposé à la justice américaine de renoncer à ses citoyennetés britannique et française.

La complice présumée de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, a proposé de renoncer à ses citoyennetés britannique et française afin d'être libérée sous caution. Elle a été incarcérée aux Etats-Unis dans l'attente de son procès pour trafic de mineures dans l'affaire Epstein.

Ghislaine Maxwell «renoncera à sa citoyenneté française et britannique pour lui retirer toute possibilité de chercher refuge dans ces pays, si la Cour l'exige», ont ainsi écrit ses avocats dans un dossier publié par le site Web Courthouse News, dans une nouvelle tentative d'obtenir sa liberté conditionnelle. L’équipe juridique de l’accusée a fait valoir que, ce faisant, elle ne serait pas en mesure de demander «une protection contre l’extradition» qui s’applique aux citoyens de ces pays. Le document judiciaire de sa défense soulignait également que Ghislaine Maxwell était disposée à ce que ses biens et ceux de son mari soient placés dans un nouveau compte qui serait contrôlé pour s’assurer qu’elle n’utiliserait pas cet argent pour échapper aux poursuites.

Il s’agit de la troisième demande de mise en liberté sous caution de Ghislaine Maxwell. Sa demande précédente a été rejetée en décembre, le tribunal ayant estimé qu'«aucune condition» de libération ne pouvait garantir qu'elle se présente au procès.

Ghislaine Maxwell, mise en cause par de nombreuses jeunes filles de l'affaire Epstein, a été arrêtée en juillet 2020 pour avoir aidé le financier américain dans le trafic sexuel de filles mineures. Elle a plaidé non coupable et doit être jugée en juillet 2021. Délinquant sexuel reconnu coupable, Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule de prison en 2019 après que de nouvelles allégations criminelles aient été portées contre lui.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»