Niger : Mohamed Bazoum remporte l'élection présidentielle

Niger : Mohamed Bazoum remporte l'élection présidentielle© Joe Penney Source: Reuters
Mohamed Bazoum au siège de son parti à Niamey (Niger), le 14 septembre 2013 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La commission électorale a annoncé le 23 février la victoire de Mohamed Bazoum à l'élection présidentielle nigérienne avec plus de 55% des voix. Avant même la publication définitive des résultats, l'opposition avait dénoncé un «hold-up électoral».

Mohamed Bazoum, leader du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) – formation à laquelle appartient le président sortant Mahamadou Issoufou – l'a emporté avec 55,75% des voix face au candidat de l'opposition Mahamane Ousmane (44,25%), selon les résultats provisoires annoncés ce 23 février par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). 

«[Ces] résultats sont provisoires et doivent être soumis à l'analyse de la Cour constitutionnelle,» a déclaré Issaka Souna, président de la Céni, devant le corps diplomatique et les autorités nigériennes rassemblés au palais des Congrès de Niamey.

Peu de temps après l'annonce des résultats, Mohamed Bazoum a remercié les électeurs en accompagnant son message d'une photo de lui lors d'un meeting et où sont inscrits les résultats provisoires de la présidentielle. 

L'opposition dénonce un «hold-up» électoral

Plus tôt, lors de la publication par la Cénie des premières tendances donnant un avantage à Mohamed Bazoum, l'opposition a dénoncé un «hold-up» électoral. 

«Je demande à tous les Nigériens [...] de se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à ce hold-up électoral,» a déclaré à la presse Falké Bacharou, directeur de campagne du candidat d'opposition Mahamane Ousmane qui était opposé à Mohamed Bazoum, candidat du pouvoir.

Il a estimé que «les résultats en cours de publication ne sont pas dans beaucoup de cas conformes à l'expression de la volonté du peuple». Une déclaration relayée par l'opposant Mahamane Ousmane sur les réseaux sociaux. 

Le taux de participation au second tour, organisé le 22 février, a été de 62,91%, selon la Céni qui a précisé que Mohamed Bazoum avait recueilli 2 501 459 voix contre 1 985 736 pour son adversaire Mahamane Ousmane sur un total de 7,4 millions d'électeurs appelés aux urnes. 

Lors du premier tour tenu le 27 décembre dernier, Mohamed Bouzoum était arrivé en tête avec 39,3% loin devant Mahamane Ousmane qui n'avait récolté que 17% des suffrages. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»