Des Texans font la queue pour de l'eau potable alors que leur Etat est paralysé par le froid

- Avec AFP

Des Texans font la queue pour de l'eau potable alors que leur Etat est paralysé par le froid© BRANDON WADE Source: Reuters
Dallas, le 18 février 2021, pendant la vague de gel qui paralyse tout l'Etat du Texas.
Suivez RT France surTelegram

Une vague de froid touche les Etats-Unis et a fait au moins 40 victimes. Au Texas durement touché et paralysé par des coupures d'électricité, de nombreux habitants sont contraints de faire la queue pour obtenir de l'eau potable.

Des Texans exaspérés ont fait la queue pendant des heures pour obtenir de l'eau potable, le 19 février, après qu'une vague de froid polaire sans précédent et mortelle a laissé des millions de personnes sans électricité ni eau pendant des jours.

Comme le souligne l'AFP, cet épisode climatique extrême a fait cette semaine des ravages à travers le sud et le centre des Etats-Unis, coûtant la vie à au moins 40 personnes, selon les médias d'outre-Atlantique.

Au Texas, un des Etats les plus durement touchés, le courant a été rétabli par endroits, mais de nombreux habitants manquent toujours d'eau potable.

Le froid polaire et les tempêtes de neige qui frappent les Etats-Unis depuis plusieurs jours devraient progressivement se calmer à l'approche du week-end, en particulier dans le sud du pays, selon les services météorologiques américains (NWS).

«La semaine anormalement froide qu'ont connue les plaines du sud prendra fin ce week-end à mesure qu'une dépression apportera un air plus chaud», a affirmé vendredi le NWS.

En attendant, la vague de froid enveloppait toujours le pays vendredi, de Dallas à New York, avec des tempêtes de neige prévues sur la côte Est, notamment dans la région de la Nouvelle-Angleterre (nord-est), et de fortes pluies sur la Caroline du Sud et du Nord.

Plus habitués aux vagues de chaleur qu'à la neige, les Etats du sud comme le Texas, l'Arkansas, la Louisiane et le Mississippi subissent encore des températures en dessous de 0°C. Le mercure devrait cependant remonter dès samedi, les villes de Houston et Austin (Texas) renouant avec des températures autour de 10°C.

Plus de 115 000 foyers étaient encore privés d'électricité dans le «Lone Star State», le 19 février au soir, alors que les autorités s'efforcent de rétablir le courant, selon le site poweroutage.us, et plus de 110 000 en Louisiane et dans le Mississippi.

Les habitants du Texas doivent aussi faire face à des ruptures de canalisations en raison du gel. 

A cause de ces problèmes d'alimentation en eau, il a été conseillé à quelque 7 millions de Texans de faire bouillir l'eau avant de la consommer ou de l'utiliser pour la cuisine.

Polémique après le départ du sénateur Ted Cruz

Joe Biden s'est entretenu avec le directeur par intérim de l'agence fédérale pour les situations d'urgence, Bob Fenton, et doit signer une nouvelle déclaration d'urgence pour le Texas. 

Le nouveau président américain a aussi affirmé qu'il avait prévu de se rendre dans cet Etat frontalier du Mexique, mais qu'il ne souhaitait pas que sa visite soit «un fardeau» de plus. La date exacte de son déplacement sera précisée au début de la semaine prochaine.  

De son côté, Ted Cruz, sénateur de l'Etat, suscite de fortes critiques après s'être envolé le 18 février pour la station balnéaire de Cancun au Mexique. 

La polémique a débuté lorsque des photos ont circulé le montrant à l'aéroport de Houston, puis à bord d'un avion vers la célèbre destination touristique tropicale, située dans la péninsule mexicaine du Yucatan.

Dans un communiqué, le sénateur a expliqué que l'école ayant été fermée pour la semaine, ses filles avaient exprimé le souhait de voyager avec des amis. «Voulant être un bon père, j'ai pris l'avion avec elles hier soir», a-t-il avancé.

«Je suis, comme mon équipe, en contact permanent avec les responsables locaux pour déterminer ce qu'il s'est passé au Texas», a-t-il poursuivi, évoquant les coupures d'électricité qui ont frappé l'Etat.

Quelques heures plus tard, il a reconnu que c'était «évidemment une erreur». «Avec le recul, je ne l'aurais pas fait», a-t-il ajouté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»