«Je vais vous détruire» : un porte-parole de Joe Biden suspendu après avoir menacé une journaliste

«Je vais vous détruire» : un porte-parole de Joe Biden suspendu après avoir menacé une journaliste© Eric BARADAT Source: AFP
Joe Biden, le 12 février 2021 à Washington DC (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

TJ Ducklo, porte-parole de Joe Biden, a menacé une journaliste du site Politico de la «détruire», alors que celle-ci le contactait pour l'interroger sur sa relation avec une autre personnalité médiatique, Alexi McCammond.

L’un des porte-parole de Joe Biden, TJ Ducklo, a été suspendu pour une semaine, le 12 février 2021, après avoir menacé une journaliste du média Politico. L’homme de 32 ans, membre de l’équipe de campagne du président des Etats-Unis, est l’un des adjoints de Jen Psaki, la porte-parole de l’exécutif américain.

La journaliste en question, Tara Palmeri, avait contacté TJ Ducklo quelques semaines auparavant afin d’obtenir des informations sur sa relation avec une autre journaliste, Alexi McCammond du site Axios, relation qu’il aurait entretenue alors que le média couvrait la campagne présidentielle. «Je vais vous détruire», aurait rétorqué l’homme politique au cours d'un échange tendu, comme le rapporte Vanity Fair.

Jen Psaki a déclaré le 12 février que TJ Ducklo «ne sera plus assigné pour travailler avec des reporters à Politico» après sa suspension. «TJ Ducklo s’est excusé auprès de la journaliste, avec laquelle il a eu une conversation houleuse à propos de sa vie privée», a ajouté Jen Psaki. «Il est le premier à reconnaître que son comportement n’est pas dans les standards fixés par le président. En plus de ses excuses, il a envoyé une note personnelle à la journaliste pour exprimer son profond regret». Dans son message, il assure que «cela n'arrivera plus. Et cela ne sera pas toléré à la Maison-Blanche», informe le New York Times.

Le rédacteur en chef de Politico, Matt Kaminski, et sa rédactrice Carrie Budoff ont exprimé le 12 février leur préoccupation devant ces propos menaçants : «Aucun journaliste à Politico – ou dans aucun autre média ou réseau – ne devrait être soumis à des attaques personnelles infondées lorsqu’il fait son travail.»

Si vous travaillez avec moi et que je vous entends traiter un collègue avec manque de respect […] je vous virerai sur-le-champ

Le jour de sa prise de fonction, Joe Biden avait averti ses équipes sur les dérapages : «Je ne plaisante pas quand je dis cela : si vous travaillez avec moi et que je vous entends traiter un collègue avec manque de respect, ou être méprisant, je vous promets que je vous virerai sur-le-champ.» 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»