Tunisie : troisième samedi de mobilisation contre la politique sécuritaire du gouvernement

Tunisie : troisième samedi de mobilisation contre la politique sécuritaire du gouvernement© FETHI BELAID / Source: AFP
Vidéo
Des manifestants protestent à Tunis (Tunisie) le 6 février contre le gouvernement, accusé de verser dans une dérive sécuritaire.
Suivez RT France surTelegram

Près de 2 000 manifestants ont protesté le 6 février à Tunis contre la politique sécuritaire du gouvernement. Cette journée de mobilisation a coïncidé avec le 8e anniversaire de l’assassinat de Chokri Belaïd, farouche opposant aux islamistes.

Tunis a été le théâtre le 6 février d'un troisième samedi de mobilisation contre la politique sécuritaire du gouvernement, déjà cible de nombreuses critiques autour de sa gestion des affaires du pays.

A l'appel de plusieurs associations, syndicats et partis politiques, environ 2 000 personnes se sont rassemblées sur la place des droits de l'Homme avant de rejoindre l'avenue Habib-Bourguiba où un important dispositif de sécurité a été déployé. «Non à l'impunité», «A bas le régime policier», ont entre autre scandé les manifestants dont certains étaient parfois aux prises avec les membres des forces de l'ordre.

Les manifestants ont par ailleurs rendu hommage à Chokri Belaïd. Assassiné le 6 février 2013, il fut un farouche opposant de gauche au parti d'obédience islamiste, Ennahda. Le parti, dont le chef historique Rached Ghannouchi est à la tête de l'Assemblée nationale, a été par ailleurs vertement conspué par les manifestants.

Confrontée à une grave crise économique, la Tunisie a été secouée au cours du mois de janvier par plusieurs nuits d'émeutes durant lesquelles plusieurs centaines d'interpellations ont eu lieu. Ces heurts ont éclaté au lendemain du dixième anniversaire de la révolution qui a chassé du pouvoir Zine el-Abidine Ben Ali, alors que la pandémie de Covid a exacerbé une profonde crise sociale en Tunisie, où un couvre-feu à 20h est en vigueur depuis octobre. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»