La police indienne enquête sur une «boîte à outils» numérique relayée par Greta Thunberg

La police indienne enquête sur une «boîte à outils» numérique relayée par Greta Thunberg© Danish SIDDIQUI Source: Reuters
Des militants du Front hindou uni brûlent un portrait de Great Thunberg pour protester contre le soutien de célébrités aux fermiers manifestants, à New Delhi, le 4 février 2021.

La police indienne a ouvert une enquête sur les auteurs d'un document visant à soutenir les manifestants contre la réforme agricole et relayé par la jeune militante suédoise sur son compte Twitter.

Le 4 février, la police de New Delhi a enregistré une plainte et ouvert une enquête contre les créateurs d'une «boîte à outils» partagée sur Twitter par la militante climatique Greta Thunberg. Ce document contient des informations visant à soutenir le mouvement de contestation des réformes agricoles qui a lieu en Inde depuis plusieurs mois. 

La «boîte à outils» partagée par la militante écologiste suédoise de 18 ans encourage à signer une pétition qui condamne la «violence d'État» qui aurait lieu en Inde contre les manifestants, et mentionne différents hashtags à utiliser sur Twitter pour soutenir les agriculteurs. Elle appelle également à organiser des manifestations devant les ambassades indiennes partout dans le monde les 13 et 14 février, comme le relève la Deutsche Welle.

Les autorités indiennes ont déclaré que les auteurs de ce document – sans nommer Greta Thunberg – feront l'objet d'une enquête de la police en raison de son contenu considéré comme conçu pour «encourager la désaffection et la malveillance» contre le gouvernement, selon Al Jazeera.

Depuis novembre 2020, des dizaines de milliers de citoyens indiens – pour la plupart venus du Punjab – manifestent dans des camps érigés sur de grands axes routiers en périphérie de New Delhi pour s'opposer aux réformes gouvernementales qui visent à libéraliser les marchés agricoles et supprimeraient de fait le prix minimum accordé pour le riz et les céréales, comme le rappelle franceinfo. D'autres personnalités publiques étrangères telles que Rihanna ou Mia Khalifa se sont également exprimées sur Twitter afin d'apporter leur soutien aux manifestants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»