L'Italie rouvre partiellement ses musées, cafés et restaurants, le couvre-feu maintenu

L'Italie rouvre partiellement ses musées, cafés et restaurants, le couvre-feu maintenu© AFP/Vincenzo Pinto
Ce lundi 1er février 2021, les visiteurs ont à nouveau pu se rendre au Colisée à Rome après une fermeture de près de 90 jours.
Suivez RT France surTelegram

A contre-courant de ses voisins européens, l'Italie a décidé d'abaisser le niveau de risque sanitaire dans le plupart des régions, permettant ainsi la réouverture des musées, cafés et restaurants. Le couvre-feu reste en revanche en vigueur.

L'Italie a décidé d'abaisser le 1er février le niveau de risque sanitaire dans une grande majorité de ses régions, permettant ainsi la réouverture des restaurants et cafés en journée. 

Contraints alors de faire de la vente à emporter, ces établissements peuvent désormais accueillir des clients mais sont tenus de respecter le principe de la distanciation sociale.

Auteur: RT France

En plus des cafés et restaurants, les musées et les monuments historiques tels que le Panthéon, le Colisée ou la chapelle Sixtine, sont à nouveau accessibles au public en semaine. Ils restent néanmoins fermés le week-end pour éviter un afflux  trop important de visiteurs. 

Si le couvre-feu reste en vigueur sur tout le territoire national de 22h à 5h, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait estimé le 28 janvier qu'il était «trop tôt pour assouplir» les restrictions en raison de la circulation «encore très élevée» du virus.

La plupart des régions sont désormais classées au niveau «jaune» (risque modéré), hormis le Haut-Adige (nord), de l'Ombrie (centre), les Pouilles, la Sardaigne ainsi que la Sicile (sud), toujours classées en «orange» (risque moyen). Aucune région n'est classée «rouge», soit le niveau de risque le plus élevé.

La péninsule italienne, pays européen le plus sévèrement touché par la première vague de coronavirus, a enregistré plus de 88 000 morts depuis le début de la pandémie. Son économie, la troisième de la zone euro, a été frappée de plein fouet par la récession (- 9% du PIB), la plus forte depuis la Seconde Guerre mondiale. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»