«Porc», «serpent», «rat», «poule mouillée» : Peta veut faire stopper les insultes animalières

«Porc», «serpent», «rat», «poule mouillée» : Peta veut faire stopper les insultes animalières© Jason Lee Source: Reuters
Action de Peta pour promouvoir les repas végétaliens dans la prochaine Année du coq, à Beijing, Chine, le 19 janvier 2017.

Les insultes utilisant des noms d'animaux pour caractériser négativement des humains sont oppressives pour les animaux et permettent leur traitement dégradant. C'est ce que pense l'association Peta qui invite à ne plus utiliser ces métaphores.

«Les mots peuvent créer un monde plus inclusif ou perpétuer l'oppression». C'est par ces mots que l'association Peta, chantre de l'antispécisme, a exhorté son public à ne plus utiliser des insultes usant de métaphores animalières ou associant des animaux à des traits de caractère dégradants. «Utiliser un animal comme une insulte renforce le mythe selon lequel les humains sont supérieurs aux autres animaux et qu’il est justifié de les bafouer», estime l'association. «Défendez la justice en rejetant le langage suprémaciste», conclut son message posté sur Twitter.

Peta nous invite donc à ne plus utiliser l'expression «poule mouillée» pour parler d’un lâche, de «serpent» pour une personne fourbe, de «cochon» ou «porc» pour quelqu’un de sale, ou encore de «paresseux» pour une personne... paresseuse.

Dans un autre tweet, l'association a également souligné que le langage spéciste n'est pas seulement «nuisible», mais il est également «inexact». «Les porcs, par exemple, sont intelligents, mènent une vie sociale complexe et font preuve d'empathie pour les autres porcs en détresse. Les serpents sont intelligents, ont des relations familiales et préfèrent s'associer avec leurs proches», note Peta. L'association conclut son raisonnement en invitant chacun à la bienveillance et à ne plus utiliser d'insultes «du tout».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»