L'UE rend public son contrat avec AstraZeneca, mais amputé pour des raisons de confidentialité

L'UE rend public son contrat avec AstraZeneca, mais amputé pour des raisons de confidentialité© REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo
(image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'UE a mis en ligne le contrat signé l'an dernier avec le laboratoire britannique pour précommander son vaccin, avec des parties entières noircies pour des raisons de confidentialité. Le groupe est sous pression en raison de retards de livraisons.

La Commission européenne réclamait depuis plusieurs jours au laboratoire britannique AstraZeneca son feu vert pour rendre public le contrat signé l'an dernier entre celui-ci et l'Union européenne (UE) sur la précommande de son vaccin anti-Covid. C'est chose faite ce 29 janvier... à un détail près : le document mis en ligne par l'UE (Contrat d'achat avancé [APA] pour la production, l'achat et la furniture d'un vaccin anti-Covid dans l'Union européenne) apparaît amputé de parties entières, noircies pour des raisons de confidentialité.

«Nous saluons l'engagement de l'entreprise pour une transparence accrue [...] La transparence et la responsabilité sont importantes pour conforter la confiance des citoyens européens», a commenté un porte-parole de la Commission européenne.

«AstraZeneca s'est engagé à faire tous les efforts raisonnables pour mettre sur pied des capacités de production de 300 millions de doses du vaccin, sans en tirer de bénéfice ni essuyer de pertes», peut-on lire dans le contrat, cité par l'AFP. Il mentionne en outre l'option de l'UE pour commander 100 millions de doses supplémentaires.

Retards de livraison

L'Agence européenne du médicament (EMA) se prononce ce même 29 janvier sur l'autorisation dans l'UE du vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, alors que les 27 fustigent ses retards de livraison. 

AstraZeneca a argué d'une «baisse de rendement» sur un site de fabrication européen pour expliquer ne pouvoir livrer au premier trimestre qu'«un quart» des doses initialement promises aux pays de l'UE. Une explication jugée «insatisfaisante» par la Commission européenne qui a ordonné une inspection du site industriel belge concerné, géré par un sous-traitant du groupe.

Par ailleurs, la commission allemande de vaccination (STIKO) a jugé le 28 janvier que le vaccin anti-Covid-19 d'AstraZeneca était «actuellement recommandé uniquement pour les personnes âgées de 18 à 64 ans», estimant que les données disponibles actuellement étaient insuffisantes pour évaluer l'efficacité du vaccin au-delà de 65 ans.

Le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca avait fait campagne contre cette allégation en rejetant le 25 janvier au soir les accusations circulant dans des médias allemands selon lesquelles son vaccin contre le Covid-19 aurait une faible efficacité chez les personnes âgées de 65 ans et plus. La société pharmaceutique avait notamment souligné des données publiées dans la publication médicale The Lancet en novembre 2020 selon lesquelles «les adultes plus âgés ont montré de fortes réponses immunitaires au vaccin, 100% des personnes âgées générant des anticorps spécifiques aux pics après la deuxième dose».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»