Après une polémique, AstraZeneca rassure sur l'efficacité de son vaccin sur les plus de 65 ans

Après une polémique, AstraZeneca rassure sur l'efficacité de son vaccin sur les plus de 65 ans© Peter Byrne Source: Reuters
Une personne reçoit une dose du vaccin Oxford / AstraZeneca Covid-19, à Blackpool, en Grande-Bretagne, le 25 janvier 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le groupe anglo-suédois AstraZeneca dont le vaccin est à l'étude pour approbation par l'UE a nié les allégations parues dans la presse allemande faisant état d'une très faible efficacité sur les plus de 65 ans.

Le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca a rejeté le 25 janvier 2021 au soir les allégations circulant dans des médias allemands selon lesquelles son vaccin contre le Covid-19 aurait une faible efficacité chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Des affirmations apparues alors que l'UE envisage l'approbation dudit vaccin.

Une efficacité «inférieure à 10%», selon des médias allemands

Deux journaux allemands à fort tirage, Handelsblatt et Bild, ont en effet cité des sources gouvernementales alléguant que le vaccin AstraZeneca/Oxford avait un mauvais bilan auprès des personnes âgées. Bild a ainsi rapporté le 25 janvier que chez les adultes de 65 ans et plus, l'efficacité était «inférieure à 10 pour cent», tandis que Handelsblatta mis le chiffre à huit pour cent. Les deux journaux ont affirmé qu'en raison des données inquiétantes, les responsables allemands ne s'attendaient pas à ce que l'Agence européenne des médicaments (EMA) approuve le vaccin pour une utilisation chez les plus de 65 ans.

Dans une réponse écrite, AstraZeneca a déclaré que les affirmations sur une efficacité médiocre étaient «complètement incorrectes», notant qu'au Royaume-Uni, le médicament avait reçu une approbation d'urgence pour le groupe d'âge en question. La société pharmaceutique anglo-suédoise a également souligné des données publiées dans The Lancet en novembre, qui ont révélé que «les adultes plus âgés ont montré de fortes réponses immunitaires au vaccin, 100% des personnes âgées générant des anticorps spécifiques aux pics après la deuxième dose».

AstraZeneca a demandé l'approbation réglementaire de l'UE pour son vaccin le mois dernier, et une décision finale est attendue par l'Agence européenne du médicament (AEM) dès cette semaine. Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a souligné le 26 janvier que les autorités européennes examineraient de près toutes les données disponibles avant de prendre une décision, mais a refusé de commenter les informations sur les prétendus mauvais résultats du vaccin chez les personnes âgées.

Dans la tourmente, AstraZeneca a également fait l'objet le 25 janvier d'un rappel à l'ordre de la Commission européenne après avoir annoncé la semaine dernière que les livraisons de son vaccin seraient moins importantes que prévu au premier trimestre en raison d'une «baisse de rendement» sur un site de fabrication européen. Bruxelles a jugé «inacceptables» ces retards de livraison et réclamé dorénavant une «transparence»sur l'exportation hors de l'UE des doses qui y sont produites.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix