Etats-Unis : plusieurs banques annoncent avoir fermé les comptes de Donald Trump

Etats-Unis : plusieurs banques annoncent avoir fermé les comptes de Donald Trump© Carlos Barria
Donald Trump à l'aéroport international de Palm Beach, en Floride, le 20 janvier 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs banques ont fait savoir qu'elles avaient coupé les liens avec le 45e président des Etats-Unis. Si certaines n'ont pas commenté leur décision, d'autres ont clairement reproché à Donald Trump les récents événements du Capitole.

Ainsi que le rapporte le média en ligne américain The Hill, plusieurs établissements financiers ont annoncé avoir coupé les liens avec le 45e président des Etats-Unis après les événements du 6 janvier au Capitole. Pas plus tard que le 21 janvier, une banque de Floride a par exemple fait savoir qu'elle avait fermé le compte de Donald Trump. «Nous n'avons plus aucune relation de dépôt avec lui», a en effet affirmé l'établissement Banks United, cité par The Hill.

Et le site américain de souligner qu'une autre banque de Floride, la Professional Bank, avait également annoncé, la semaine passée, qu'elle s'apprêtait à couper les liens avec l'ex-locataire de la Maison Blanche, affirmant qu'elle ne ferait plus affaire avec Donald Trump ou ses organisations dans le futur.

La Signature Bank à New York – qui avait notamment pris position contre Donald Trump et ses alliés au Congrès, en déclarant qu'elle ne ferait plus affaire avec les législateurs qui s'étaient opposés à la certification de l'élection présidentielle – et la Deutsche Bank ont aussi exprimé leur intention de mettre fin avec l'ancien chef d'Etat, selon un article du New York Times, paru le 11 janvier.

«Le coup est d'autant plus rude que la banque allemande est actuellement son principal créancier, avec environ 340 millions de dollars (280 millions d'euros) de prêts en cours, arrivant à échéance au plus tard en 2024», commentait déjà le 12 janvier le magazine Les Echos au sujet de la Deutsche Bank.

«La relation de la Deutsche Bank avec l'organisation Trump fait l'objet d'une enquête civile menée par le procureur général de New York, Letitia James», rapporte encore The Hill, évoquant «des allégations de l'ancien avocat personnel de Trump, Michael Cohen, selon lesquelles il aurait gonflé la valeur de ses actifs et de ses états financiers».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»