Le président argentin s'est fait administrer une première dose du vaccin russe Spoutnik V

- Avec AFP

Le président argentin s'est fait administrer une première dose du vaccin russe Spoutnik V© Esteban Collazo/Argentine Presidency/Handout via REUTERS
Le président argentin Alberto Fernandez reçoit une première dose du vaccin russe Sputnik V, le 21 janvier 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le président argentin Alberto Fernandez s'est fait administrer ce 21 janvier une première dose de Spoutnik V, le vaccin russe contre le Covid-19 développé par le laboratoire Gamaleya. j

«J'ai reçu le vaccin Spoutnik V. Je remercie l'institut Gamaleya pour son travail scientifique, ceux qui ont fait en sorte qu'il arrive jusqu'à nous et tout le personnel de santé de notre pays pour son immense engagement», a déclaré sur Twitter le président argentin Alberto Fernandez. Le chef d'Etat, âgé de 61 ans, s'est fait administrer, ce 21 janvier, une première dose du vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V, à l'instar de son homologue guinéen Alpha Condé.  Alberto Fernandez a incité les Argentins à l'imiter : «Cela permet de s'immuniser contre le coronavirus. Faisons-le.»

La veille, l'Agence nationale du médicament a autorisé l'utilisation du vaccin pour les plus de 60 ans. Le Spoutnik V avait été homologué dans le pays le 23 décembre et la campagne de vaccination avait commencé cinq jours plus tard pour le personnel de santé volontaire âgé de 18 à 60 ans. L'injection de la deuxième dose pour ce personnel a débuté le 19 janvier. L'Argentine a également conclu un accord pour l'achat du vaccin anglo-suédois Oxford/AstraZeneca et participe au dispositif Covax de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Des négociations sont toujours en cours pour l'achat du vaccin germano-américain Pfizer-BioNTech.

Le pays sud-américain de 44 millions d'habitants a enregistré plus de 1,8 million de cas de Covid-19, dont 46 000 mortels.

Selon le fonds souverain russe, qui a participé au développement du produit, le Spoutnik V a été autorisé en Biélorussie, en Serbie, en Argentine, en Bolivie, en Algérie, dans les territoires palestiniens, au Venezuela, au Paraguay, au Turkménistan ou encore en Hongrie. Il a depuis été administré à plus de 1,5 million de personnes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix