Une panne nationale du réseau électrique plonge le Pakistan dans l'obscurité

- Avec AFP

Une panne nationale du réseau électrique plonge le Pakistan dans l'obscurité© AKHTAR SOOMRO Source: Reuters
Le Pakistan subit un black-out, ici à Karachi.
Suivez RT France surTelegram

Le Pakistan a subi un black-out important dans la nuit du 9 au 10 janvier 2021. En cause, un dysfonctionnement ayant nécessité «l'arrêt des centrales», selon le ministère de l'Energie. Le courant électrique a été rétabli en partie.

L'électricité était progressivement rétablie le 10 janvier dans les principales villes du Pakistan, plongées dans le noir toute la nuit après une gigantesque panne de courant, selon des responsables gouvernementaux.

La panne a affecté toutes les grandes villes du pays, dont sa capitale Islamabad, son grand hub économique Karachi, et la deuxième plus grande métropole, Lahore. 

Des pannes récurrentes

Les coupures d'électricité sont fréquentes au Pakistan, qui fait face depuis des années à une crise énergétique chronique et dont le système de distribution est à la fois complexe et vétuste. Nombre de ses quelque 210 millions d'habitants restent privés de courant pendant de longues heures chaque jour, et le phénomène s'aggrave pendant les chaleurs de l'été.

Cette panne est due à un dysfonctionnement survenu à 23h41 locales, le 9 janvier dans le sud du pays, a indiqué le ministre de l'Energie Omar Ayub Khan sur Twitter, disant se baser sur les premiers éléments disponibles. «Le dysfonctionnement a affecté le système de transmission du pays […] ce qui a conduit à l'arrêt des centrales», a-t-il expliqué, ajoutant que le courant était «graduellement rétabli dans tout le pays».

Des équipes ont œuvré toute la nuit pour rétablir le courant, qui était partiellement revenu dans la matinée à Islamabad et Lahore. La compagnie nationale chargée de la distribution de l'électricité NTDC a indiqué qu'un comité serait formé pour enquêter sur les causes de cette panne. Celle-ci a perturbé l'approvisionnement en électricité de l'ensemble des hôpitaux du pays, qui ont dû recourir à leurs générateurs.

Netblocks, une organisation non gouvernementale qui recense les pannes d'Internet, a souligné que la connectivité au Pakistan avait chuté suite à l'incident, s'établissant à «62% du niveau ordinaire», selon son compte Twitter.

En 2015, 80% du territoire pakistanais, dont les grandes villes, avait déjà été plongé dans le noir après une coupure d'électricité causée, selon le gouvernement, par une attaque de séparatistes baloutches contre une ligne à haute tension dans un district reculé de la province du Baloutchistan.

Cette panne, l'une des pires dans l'histoire du Pakistan, avait même affecté l'un des aéroports internationaux du pays.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix