«Plus grand ennemi» : Kim Jong-un appelle à «subvertir» les Etats-Unis

- Avec AFP

«Plus grand ennemi» : Kim Jong-un appelle à «subvertir» les Etats-Unis© KCNA Source: Reuters
Kim Jong-un sur un cliché rendu public le 9 janvier 2021 par l'agence KCNA.
Suivez RT France surTelegram

Kim Jong-un a estimé que les Etats-Unis étaient «le plus grand ennemi» de la Corée du Nord et que son comportement vis-à-vis de celle-ci ne changerait pas avec Joe Biden. Il a également annoncé un nouveau plan pour se doter d'un sous-marin nucléaire.

Les Etats-Unis sont le «plus grand ennemi» de la Corée du Nord et le pays prévoit de se doter d'un sous-marin nucléaire, a déclaré son dirigeant Kim Jong-un, cité le 9 janvier 2021 par l'agence KCNA. Pyongyang «devrait se concentrer et se développer en vue de subvertir les Etats-Unis, le plus grand obstacle à notre révolution et notre plus grand ennemi», a-t-il déclaré lors du 8e congrès du parti au pouvoir, selon l'agence de presse.

La déclaration intervient moins de deux semaines avant la prise de fonctions de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis et alors que les relations entre Kim et le président américain sortant Donald Trump ont été tumultueuses. Entre insultes et poignées de mains, Kim Jong-un et Donald Trump ont eu leurs hauts et bas. Aucun progrès substantiel n'a été enregistré durant la période de rapprochement, et depuis février 2019, les relations Kim-Trump sont au point mort.

La «vraie nature» de la politique américaine ne changera pas, selon Kim Jong-un

Mais Donald Trump n'a jamais inspiré à la Corée du Nord la haine qu'elle voue à Joe Biden, un «chien enragé» qu'il faudrait «battre à mort». De son côté, le démocrate a qualifié le dernier de la «lignée du Paektu» (en référence au mont sacré éponyme, point culminant de la péninsule de Corée) de «voyou».

«Quelle que soit la personne au pouvoir [aux Etats-Unis], la vraie nature de sa politique contre la Corée du Nord ne va jamais changer», a déclaré Kim Jong-un sans nommer Joe Biden, toujours selon KCNA.

Lors de cette réunion du Parti des travailleurs, le dirigeant nord-coréen a également annoncé que son pays avait conduit un plan visant à se doter d'un sous-marin nucléaire. «De nouvelles recherches de planification pour un sous-marin nucléaire ont été menées à bien et sont sur le point d'entrer dans le processus d'examen final», a-t-il fait valoir.

Le pays devrait «développer davantage la technologie nucléaire» et produire des ogives nucléaires légères et de petite taille pour être utilisées «en fonction des cibles visées», a-t-il ajouté.

Le dirigeant a tenu ces propos au parti lors d'une présentation de travail de neuf heures, étendue sur trois jours, et dont KCNA a rapporté le 9 janvier pour la première fois les détails.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»