Des suspects formés par Daesh s’apprêtaient à exécuter un attentat à Moscou

© Ramil Sitdikov Source: RIA NOVOSTI

Plusieurs personnes soupçonnées de planifier un attentat ont été arrêtées à Moscou, a fait savoir le service de presse des services de sécurité russes (FSB). Deux d’entre-elles auraient confié que cette attaque visait les transports publics.

«Il a été établi qu’à une certaine adresse à Moscou, il y avait entre six et 11 personnes, dont plusieurs ont suivi un entraînement militaire dans des camps des terroristes de l’Etat islamique sur le territoire syrien et sont arrivées en Russie bien avant le début de l’opération militaire russe dans ce pays», a confié aux agences de presse russes le FSB.

Une bombe artisanale équivalent à cinq kilos de TNT, un détonateur électrique, une balance pour les composants de bombe, des instruments et des manuels sur la fabrication des explosifs ont été trouvés dans un appartement ordinaire de l’ouest de Moscou. La bombe a été désamorcée.

«Les habitants de l’immeuble ont été évacués, son système d’approvisionnement en gaz a été coupé et le laboratoire d’ingénierie gazier est arrivé sur place», a indiqué le FSB avant de reconnaître que «la reconnaissance a révélé [cinq kilos] d’explosifs produits à partir de nitrate d'ammonium».

Lors de l’interrogatoire, deux suspects ont avoué aux représentants de la sécurité qu’ils avaient planifié un attentat contre les transports publics de la capitale et qu’ils avaient reçu des éléments d’un engin explosif improvisé de leurs supérieurs au sein du groupe terroriste, a encore signalé le service de presse du FSB.

Le FSB n’a pas précisé combien de personnes ont été arrêtées.

En savoir plus : Elle contracte des crédits à la banque et rejoint Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales