Elle contracte des crédits à la banque et rejoint Daesh

Ioulia K., partie en Syrie, capture d'écran de http://lifenews.ru/
Ioulia K., partie en Syrie, capture d'écran de http://lifenews.ru/

Une habitante de Saint-Pétersbourg s'est rendue dans plusieurs banques et a contracté des crédits pour pouvoir se rendre en Turquie. Mais il s’est avéré qu’elle y est allée pour se rendre en Syrie afin de rejoindre les terroristes de Daesh.

C’est sa cousine qui a tiré la sonnette d’alarme. Le 1er septembre dernier, cette dernière s’est adressée à la police pétersbourgeoise après avoir accompagné la jeune femme de 22 ans à l’aéroport Pulkovo.

Partie pour rejoindre les djihadistes, elle lui a raconté qu’elle avait contracté quelques crédits pour aller en Turquie. Mais une fois dans l'avion, elle lui a téléphoné pour lui avouer qu’elle s’apprêtait en réalité à rejoindre Daesh.

Allez plus loin : Le dirigeant de Daesh approuverait la décapitation d’une femme comme un cadeau de mariage

Les raisons invoquées par la jeune femme restent inconnues. D'après les médias locaux, elle s’est mariée il y a peu à un citoyen du Tadjikistan et s’est convertie à l'islam, comme en témoigne sa page Facebook. Selon les services spéciaux russes, il lutte depuis quelques mois aux côtés des terroristes en Syrie.

Le mari d'Ioulia
Le mari d'Ioulia

Daesh comprend des membres de plus de 80 pays différents. Les craintes que ces derniers retournent dans leurs pays d'origine avec des projets d'attentats ou d'actes terroristes sont chaque jour de plus en plus fortes.

D'où viennent les 25 000 étrangers qui se battent dans les rangs de Daesh ?
D'où viennent les 25 000 étrangers qui se battent dans les rangs de Daesh ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales