Avec -49°C, la Sibérie occidentale bat les records de froid

Avec -49°C, la Sibérie occidentale bat les records de froid© Stanislav Saveliev Source: Sputnik
Dans les rues de Tomsk, en Sibérie occidentale.
Suivez RT France surTelegram

Des températures glaciales records observées depuis les 50 à 100 dernières années ont été enregistrées ce week-end en Sibérie occidentale, dépassant moins 49 degrés Celsius.

En raison du froid exceptionnel en Sibérie de l'Ouest, où le thermomètre a franchi la barre de -49°C, le nombre de cas d'engelures se multiplie, ainsi que celui des accidents sur les routes. Des retards dans le trafic aérien et des annulations sur des lignes du transport en commun sont aussi à signaler. 

«La Sibérie occidentale a une fois de plus surpris les climatologues. A Novossibirsk, les stations météorologiques ont enregistré des températures de -37 voire -41°C. C'est de 2 à 5 degrés plus froid que les records précédents. Des records ont également été battus sur les stations météorologiques de Kemerovo et de Barnaoul où les températures sont descendues en dessous de -40°C. Dans la région de Tomsk, les températures les plus basses ont été enregistrées dans le village de Tegouldet : -49°C. Ce sont des records depuis 50 à 100 ans», a déclaré Renad Iagoudine, porte-parole du Département d'hydrométéorologie et de surveillance environnementale en Sibérie occidentale, ajoutant que, par exemple, la ville de Barnaoul a battu le record de 1920.

En raison des conditions météorologiques défavorables certaines régions de Sibérie ont vu se mettre en place le régime d'alerte élevé, les services d'urgence, y compris les médecins, travaillent en mode renforcé. Ainsi, dans la région de Novossibirsk, 33 personnes ont été prises en charge par des établissements médicaux pour cause des gelures au cours du week-end. Dans la région de Kemerovo, où les gelées ont dépassé -47°C, plus de 40 cas de gelures ont été enregistrés en deux jours.

Les transport ont également été touchés par ces températures extrêmes. Entre le 25 et le 28 décembre, les services routiers sont venus en aide à 40 conducteurs sur les routes fédérales des régions de Novossibirsk, Kemerovo et Omsk, a rapporté ce 28 décembre le service de presse de l'administration des routes de Sibérie. Selon lui, «la raison des arrêts d'urgence était le gel du diesel et du carburant de mauvaise qualité». Une panne de voiture sur une autoroute par ces conditions météorologiques peut se révéler mortellement dangereuse pour le conducteur et les passagers. Dans la région de Tomsk, plus d'une centaine de lignes de bus ont été annulées et certains vols ont été retardés à cause du froid.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»