Un sous-marin américain à propulsion nucléaire a pénétré dans le golfe Persique

Un sous-marin américain à propulsion nucléaire a pénétré dans le golfe Persique© SANDY HUFFAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP Source: AFP
Un militaire américain manipule un périscope à bord du sous-marin nucléaire de classe Ohio USS Georgia (SSGN 729), le 7 octobre 2004, au large des côtes du sud de la Californie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un navire américain a pénétré dans le golfe Persique alors qu'un sous-marin israélien aurait fait une incursion en mer Rouge. Deux manœuvres qui pourraient inquiéter l'Iran à l'approche de l'anniversaire de la mort du général Qassem Soleimani.

Un sous-marin américain à propulsion nucléaire, l'USS Georgia, a emprunté le détroit d'Ormuz le 21 décembre 2020 et a donc pénétré dans le golfe Persique. 

Une nouvelle démonstration de force à l'attention de l'Iran ? 

Il pourrait s'agir, selon l'Agence France Presse, d'une nouvelle démonstration de force à l'encontre de l'Iran à l'approche de l'anniversaire de la mort du général iranien Qassem Soleimani, chef de la force al-Qods, branche des Gardiens de la Révolution chargée des opérations extérieures, tué par un drone américain le 3 janvier 2020 près de Bagdad. 

Le passage dans le Golfe Persique du sous-marin américain peut être considéré du point de vue iranien comme une menace, alors qu'un sous-marin israélien aurait fait la semaine précédente une incursion similaire en mer Rouge.     

Le détroit d'Ormuz est fortement surveillé par les navires du Corps des Gardiens de la révolution islamique, ce qui a conduit par le passé à des tensions avec les forces navales américaines opérant dans la région. 

L'USS Georgia est un sous-marin à propulsion nucléaire, qui peut être équipé de 154 missiles de croisière Tomahawk et transporter jusqu'à 66 soldats des forces spéciales, selon un communiqué de l'US Navy du 21 décembre, annonçant le passage du bateau dans le «golfe Arabique», expression utilisée par les États-Unis pour désigner le golfe Persique.

L'US Navy ne divulgue d'habitude pas la présence de ses submersibles dans le monde, selon l'AFP. 

La marine de guerre américaine a déclaré sur le réseau social Twitter que «la présence de l'USS Georgia dans la 5eme flotte américaine démontre la capacité de la flotte à opérer partout où le droit international le permet».  

L'USS Georgia était escorté par les croiseurs lance-missiles USS Port Royal et l'USS Philippine Sea, et a effectué le transit, le 20 décembre, comme l'a détaillé l'US Navy le lendemain.

«Un message clair et direct» envoyé «à l'Ayatollah et à l'Iran»

La société de radiodiffusion publique israélienne Kan a quant à elle rapporté dans la soirée du 21 décembre qu'un sous-marin israélien avait transité par le canal de Suez la semaine dernière, avec l'approbation de l'Egypte. Le média israélien aurait obtenu cette information de «sources de renseignements arabes», mais les forces de défense israéliennes ont officiellement refusé de la commenter. 

Benjamin Anthony, co-fondateur du MirYam Institute, qui se décrit comme «le premier forum international pour Israël, centré sur la discussion, le dialogue et le débat» a évoqué l'incursion du sous-marin israélien en mer Rouge et déclaré sur Twitter que ce navire de guerre «envo[yait] un message clair et direct à l'Ayatollah et à l'Iran».  

«Nous vous battrons», a-t-il assuré, sur Twitter, à l'attention de l'Iran. 

Le 10 décembre, deux bombardiers américains B-52 à capacité nucléaire avaient survolé la région du Golfe.  

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix