Caricatures : pour Poutine, la réaction à «ceux qui offensent la foi» ne «doit pas être agressive»

Caricatures : pour Poutine, la réaction à «ceux qui offensent la foi» ne «doit pas être agressive»© Pavel Bednyakov Source: Sputnik
Le président russe répond aux questions de la presse, en visioconférence, le 17 décembre 2020.
Suivez RT France surTelegram

Interrogé par RT sur les caricatures du prophète Mahomet, Vladimir Poutine a déclaré que ceux qui offensaient la foi devaient garder à l'esprit qu'il y aurait une réaction, tout en soulignant que les grandes religions s'opposaient à toute agression.

Lors de sa traditionnelle conférence de presse de fin d'année, ce 17 décembre, le président russe Vladimir Poutine a notamment été interrogé sur le thème des caricatures du prophète de l'islam et sur les actes terroristes qui ont pu avoir lieu en réaction à celles-ci. «Il y a des attentats provoqués par les caricatures du prophète. La Russie ne soutient pas la publication de ces caricatures, mais où est la frontière de la liberté d'expression, qui est le droit fondamental de chacun ? Et en ce qui concerne la Russie, que faut-il faire pour prévenir ce scénario européen ?», a ainsi demandé au président russe un journaliste de RT.

Ceux qui offensent la foi, les sentiments des croyants, doivent toujours garder à l'esprit qu'il y aura une réaction. Mais d'un autre côté cette réaction ne doit pas être agressive

Le chef d'Etat a d'abord répondu, de manière générale : «Là où commence la liberté de l'autre, finit la vôtre.» Puis d'ajouter : «Il faut bien comprendre ce principe général, et ceux qui offensent la foi, les sentiments des croyants, doivent toujours garder à l'esprit qu'il y aura une réaction. Mais d'un autre côté cette réaction ne doit pas être agressive.»

Le président russe a en effet fait valoir que, dans toutes les grandes religions mondiales, «qu'il s'agisse du christianisme ou de l'islam, dans la Bible, dans le Coran, où chez les bouddhistes aussi», la violence n'était pas prônée. «La défense des droits ne justifie pas [...] une réaction agressive ; supprimer la vie de l'autre, cet esprit de vengeance est extérieur à toutes ces grandes religions. Le Seigneur donne la vie, le Seigneur la reprend», a-t-il encore déclaré.

Quant au cas précis de la Russie, Vladimir Poutine a déclaré que, s'il y avait «beaucoup de pages sombres dans l'Histoire de l'humanité, il existait dans en Russie une «tradition, qui s'est mise en place au cours des siècles» de respect des religions. «Personne n'admet qu'on puisse porter de telles insultes, de telles offenses», a-t-il déclaré, vraisemblablement en référence aux caricatures de Mahomet. Et de poursuivre : «Je vous demande à tous de faire en sorte que cela n'arrive jamais et qu'à l'intérieur de notre pays, nous puissions garder cette entente.»

Enfin, le président russe a relevé que les musulmans «dans certains pays européens» étaient d'origine immigrée, ce qui n'est pas le cas des populations musulmanes de la Fédération russe – ce qui constitue, selon lui, une «différence fondamentale» quant à la manière dont les relations entre les confessions se construisent.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix