Vaccin Pfizer : forte réaction allergique chez une soignante d'Alaska, sans antécédent connu

- Avec AFP

Vaccin Pfizer : forte réaction allergique chez une soignante d'Alaska, sans antécédent connu© BRYAN WOOLSTON Source: Reuters
Une médecin reçoit son injection de vaccin Pfizer-BioNTech le 16 décembre à l'hôpital Méthodiste Universitaire d'Indianapolis aux Etats-Unis (image d'illustration).

Une soignante qui avait reçu une injection du vaccin Pfizer contre le Covid-19 a présenté une forte réaction allergique en Alaska, aux Etats-Unis. L'AFP précise qu'elle n'avait pas d'antécédent allergique connu.

Une professionnelle de santé vivant en Alaska a présenté une grave réaction allergique après avoir reçu une injection du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, au point d'être hospitalisée, selon les informations du New York Times publiées le 16 décembre et reprises par l'AFP. La femme, dont l'identité n'a pas été précisée, ne possédait pas d'antécédent allergique connu et se trouvait dans un état stationnaire le 16 décembre, selon le quotidien. La firme Pfizer a de son côté assuré travailler en coopération avec les autorités sanitaires locales sur ce cas.

Les autorités sanitaires britanniques avaient déconseillé le 9 décembre d'administrer le vaccin de Pfizer-BioNTech aux personnes ayant eu par le passé d'«importantes réactions allergiques», après deux cas de mauvaises réponses aux premières injections.

«Nous allons nous pencher de près sur toutes les informations évoquant des réactions allergiques graves et nous actualiserons si besoin la notice» du vaccin, a fait savoir un porte-parole de Pfizer.

Les autorités sanitaires américaines ont également déconseillé ce vaccin aux personnes susceptibles de développer une réaction allergique à l'un des composants entrant dans sa formule.

L'Agence américaine des médicaments (FDA) «est au courant d'informations sur une réaction anaphylactique chez une personne ayant reçu le vaccin contre le Covid-19. L'agence va continuer à travailler avec les CDC [Centres de prévention des maladies] et Pfizer pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé», a tweeté l'agence le 16 décembre au soir. Washington a donné son feu vert au vaccin de Pfizer-BioNTech le 11 décembre, ouvrant la voie à une campagne massive de vaccination dans tout le pays, campagne qui a débuté le 14 décembre. 

Les Etats-Unis comptent vacciner trois millions de personnes cette semaine et espèrent en vacciner jusqu'à 20 millions si l'agence américaine des médicaments (FDA) donne également son autorisation en urgence au vaccin de Moderna prochainement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»