Israël et la Palestine en proie à la violence : une roquette tirée depuis Gaza, le bilan s’alourdit

La police israélienne à Chouafat Source: Reuters
La police israélienne à Chouafat

La nuit de vendredi à samedi a fait deux nouveaux morts côté palestinien, à Jérusalem et à Gaza, aggravant ainsi le bilan de vendredi. La bande de Gaza a riposté par le tir d’une roquette sur Israël.

Ahmad Qali, 22 ans, a été tué dans des heurts avec les forces de sécurité israéliennes dans le camp de réfugiés de Chouafat, ont indiqué des sources médicales palestiniennes. Un autre habitant du camp a été blessé puis hospitalisé dans un hôpital de Ramallah, en Cisjordanie occupée.

Un autre Palestinien a péri tôt samedi après avoir été touché par des tirs israéliens près de la frontière séparant Gaza d'Israël. Le bilan des violences de vendredi s’élève donc à sept morts et 145 blessés, selon les services de secours de l'enclave.

«Environ 200 Palestiniens se sont approchés de la clôture de sécurité, jetant des pierres et des pneus enflammés sur la barrière et les forces de sécurité israéliennes. Ces derniers ont répliqué en tirant sur les principaux instigateurs pour les empêcher d’avancer et disperser l’émeute», a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'armée israélienne.

La bande de Gaza a riposté par un tir de roquette sur Israël, a annoncé l'armée israélienne, quelques heures après que six jeunes Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens au cours d'affrontements. «Une roquette a été tirée dans le sud d'Israël» et serait «tombée dans une zone non habitée du Conseil régional d'Eshkol. Il n'y a aucun blessé», a indiqué le communiqué de l'armée.

Depuis plusieurs jours, le pays connait une escalade de violence entre l’armée israélienne et les activistes palestiniens qui manifestent contre la politique d’Israël à leur encontre. Dans le même temps, le dirigeant gazaoui du Hamas, Ismail Haniyeh, appelle au durcissement et au renforcement de l’intifada. «C’est le seul chemin qui mènera à la libération. Gaza remplira son rôle dans l’intifada de Jérusalem et est plus que prêt à la confrontation», a-t-il déclaré.

En savoir plus: la violence s’empare de Gaza, le chef du Hamas parle d’«intifada»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales