Un journaliste néerlandais réussit à s'infiltrer dans une réunion confidentielle de l'UE sur Zoom

Un journaliste néerlandais réussit à s'infiltrer dans une réunion confidentielle de l'UE sur Zoom© Yves Herman Source: Reuters
Vidéo
Des drapeaux européens flottent devant le siège de la Commission européenne, le 21 août 2020 à Bruxelles (image d'illustration).

Après avoir scruté des documents dans une image postée sur Twitter par une ministre de son pays, le journaliste néerlandais Daniël Verlaan a fait irruption dans une conférence Zoom confidentielle des ministres de la Défense de l'Union européenne.

Au beau milieu d’une réunion Zoom – évidemment confidentielle – des ministres européens de la Défense, le 20 novembre, un homme a détonné par sa présence. Vêtu d'un T-shirt noir et apparaissant sur un fond sans drapeau officiel, le journaliste néerlandais Daniël Verlaan s’est en effet invité à ce sommet des 27 pourtant censé être sécurisé. Selon la chaîne privée RTL Nieuws où il officie, le journaliste avait découvert un identifiant et une partie d'un code confidentiel en observant une image postée sur Twitter par la ministre néerlandaise de la Défense Ank Bijleveld. Soumise à quarantaine, elle travaille actuellement depuis son domicile. Or, des documents se trouvant sur son bureau étaient visibles sur cette image, rapporte la chaîne.

Vous savez que vous êtes entré dans une conférence secrète ?

L’air surpris et gêné, Daniël Verlaan salue de la main les représentants européens. «Comment allez-vous ?», lui demande alors le haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell. «Vous savez que vous êtes entré dans une conférence secrète ?», poursuit-il. «Oui, je suis désolé. Je suis un journaliste néerlandais. Je suis désolé d’avoir interrompu votre conférence. Je vais m’en aller», se justifie Daniël Verlaan, tandis qu'on peut entendre en arrière-fond les rires des autres participants à la conférence. Sur un ton sarcastique, l’un des membres de la réunion menace : «C'est une infraction pénale. Vous devriez partir vite avant que la police n’arrive.» Après avoir provoqué l’hilarité des ministres, le journaliste s’en va.

Daniël Verlaan a réussi à accéder à cette conférence Zoom en disposant au départ de cinq des six chiffres du code d'entrée, sans avoir à passer par une étape de sécurité supplémentaire. Cet incident prouve que «les ministres doivent une fois de plus réaliser à quel point il faut faire preuve de prudence [sur Twitter]», a affirmé le Premier ministre néerlandais Mark Rutte lors d'une conférence de presse hebdomadaire tenue le jour de l'incident. L'image de la ministre a depuis été retirée, a déclaré à RTL Nieuws un responsable de son ministère. «C'était une erreur stupide. Mais elle rappelle qu'il faut faire attention quand on envoie une image de réunion», a-t-il ajouté.

Une source diplomatique de l’UE a confié à l’AFP que «la non-sécurisation des communications a contraint à couper immédiatement les travaux». Elle constate «qu’il est impératif de renforcer la sécurité des communications des institutions».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»