Biden vainqueur selon les grands médias américains, Trump assure avoir «gagné»

Biden vainqueur selon les grands médias américains, Trump assure avoir «gagn黩 SAUL LOEB Source: AFP
La Maison Blanche (image d'illustration).

Selon les médias américains, d'AP à CNN en passant par Fox News, Joe Biden a obtenu les 270 grands électeurs requis pour devenir président. Donald Trump, qui avait dénoncé des fraudes liées au vote par correspondance, conteste cette annonce.

Quatre jours après le scrutin présidentiel, de nombreux grands médias et agences de presse américains, parmi lesquels CNN et le New York Times, l'agence Associated Press, mais aussi Fox News, ont rapporté ce 7 novembre que le candidat démocrate Joe Biden avait obtenu le minimum de 270 grands électeurs lui garantissant de devenir le prochain président des Etats-Unis. 

Amérique, je suis honoré que vous m'ayez choisi pour diriger ce grand pays

«Amérique, je suis honoré que vous m'ayez choisi pour diriger ce grand pays», a twitté Joe Biden peu après cette annonce. «Le travail qui nous attend sera difficile, mais je vous fais une promesse : je serai le président de tous les Américains, que vous ayez voté ou non pour moi», a-t-il déclaré, ajoutant : «Je conserverai la foi que vous avez placée en moi.»

La colistière de Joe Biden, Kamala Harris, a déclaré qu'elle allait se «mettre au travail» sans tarder pour restaurer «l'âme de l'Amérique».

Donald Trump, qui avait dénoncé des fraudes supposées, assure avoir «gagné cette élection»

Le chef d'Etat sortant, Donald Trump, a néanmoins twitté, à peu près au même moment que l'annonce des médias : «J’ai gagné cette élection, de beaucoup». Depuis plusieurs jours, le candidat républicain dénonce des fraudes qui auraient entaché le scrutin présidentiel et seraient liées au système de vote par correspondance

«Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se présenter faussement en vainqueur et pourquoi ses alliés dans les médias tentent avec autant d'efforts de l'aider : ils ne veulent pas que la vérité éclate», a écrit Donald Trump dans un communiqué. «Le constat simple est que cette élection est loin d'être terminée», a-t-il martelé.

Deux jours plus tôt, Donald Trump avait déclaré : «Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l’élection.»

Le dépouillement se prolonge depuis le 3 novembre dans certains Etats en raison du volume exceptionnel de bulletins envoyés par courrier, une méthode qui avait été encouragée par le contexte sanitaire et contre laquelle Donald Trump mettait en garde, avant même l'élection.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»