Des télévisions américaines accusent Donald Trump de «désinformation» et coupent son allocution

- Avec AFP

Des télévisions américaines accusent Donald Trump de «désinformation» et coupent son allocution© CARLOS BARRIA Source: Reuters
Le président américain Donald Trump lors de son allocution à la Maison Blanche le 5 novembre en fin d'après-midi.

Pour sa première prise de parole officielle depuis la nuit des élections, la conférence de presse de Donald Trump a été coupée en direct par de nombreuses chaînes américaines. Celles-ci l'ont accusé de faire de la «désinformation».

Il prenait la parole pour la première fois depuis la nuit de l'élection présidentielle mais plusieurs télévisions américaines ont décidé d'interrompre la diffusion d'une allocution du président Donald Trump dans la soirée du 5 novembre, estimant qu'il faisait de la «désinformation».

Alors que le dépouillement des voix est toujours en cours,  le président américain a dit, depuis la Maison Blanche, qu'il allait gagner «facilement» si «les votes légaux» étaient comptés, mais que si l'on incluait «les votes illégaux», les démocrates pouvaient «essayer de voler l'élection».

Très vite, la chaîne MSNBC a cessé sa diffusion en direct.

«Bon, nous voilà encore dans la position inhabituelle de (devoir) non seulement interrompre le président des Etats-Unis, mais aussi de corriger le président des Etats-Unis», a annoncé le présentateur, Brian Williams.

Les chaînes NBC News et ABC News ont elles aussi interrompu la diffusion de cette conférence de presse qui n'en fut finalement pas une, puisque le président a quitté le pupitre sans répondre aux questions.

CNN a elle décidé de ne pas couper le micro à Donald Trump, mais son présentateur vedette Jake Tapper a enchaîné avec une condamnation sans appel du chef de l'Etat. Un de ses présentateurs comparant même le président à «une tortue obèse qui s'agite sur le dos.»

«Quelle triste nuit pour les Etats-Unis d'Amérique de voir leur président [...] faussement accuser les gens d'essayer de voler l'élection», a-t-il déclaré, en fustigeant un «tissu de mensonges».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»