Le lanceur d'alerte Edward Snowden obtient un titre de résident permanent en Russie

- Avec AFP

Le lanceur d'alerte Edward Snowden obtient un titre de résident permanent en Russie© VINCENT KESSLER Source: Reuters
Edward Snowden en visioconférence le 15 mars 2019, participant à une table ronde sur la protection des lanceurs d'alerte au Conseil de l'Europe à Strasbourg (image d'illustration).

L'ancien consultant du renseignement et lanceur d'alerte américain Edward Snowden, recherché par Washington, a obtenu un titre de résident permanent en Russie, où il est réfugié depuis 2013, a annoncé son avocat.

«Les services de migration de la Russie ont donné aujourd'hui à Snowden un titre de résident permanent», a déclaré ce 22 octobre à l'agence de presse Interfax Anatoli Koutcherena, l'avocat de l'ex-employé de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA).

Anatoli Koutcherena a confirmé à l'AFP que le permis de séjour du lanceur d'alerte et ancien consultant du renseignement avait été prolongé pour une durée indéfinie, et précisé que cela avait été rendu possible grâce à de récents changements à la loi russe sur l'immigration.

La demande avait été déposée en avril, mais son examen a été retardé en raison de la pandémie de coronavirus, a-t-il ajouté.

Edward Snowden bénéficiait jusqu'alors d'un premier droit d'asile d'un an, puis d'un permis de résidence de trois ans, prolongé en 2017.

L'ancien consultant avait quitté les Etats-Unis après avoir transmis à la presse des dizaines de milliers de documents prouvant l'étendue des activités de la NSA, et démontrant l'ampleur de la surveillance électronique exercée par Washington.

Ces révélations avaient alors suscité de très fortes tensions entre les Etats-Unis et leurs alliés, et la décision des autorités russes de lui accorder un permis de séjour avait provoqué la colère de Washington. En août, le président américain Donald Trump a fait savoir qu'il allait «jeter un œil» sur une possible grâce d'Edward Snowden, qui est inculpé d'«espionnage» dans son pays et encourt jusqu'à 30 ans de prison.

Edward Snowden, privé de son passeport américain sur demande de Washington, s'était retrouvé à Moscou en mai 2013 après y être arrivé depuis Hong Kong et dans l'intention de trouver refuge en Amérique latine. Il s'était finalement retrouvé bloqué en Russie, où il a obtenu l'asile.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»