La Russie livre des véhicules blindés à l'armée centrafricaine

- Avec AFP

La Russie livre des véhicules blindés à l'armée centrafricaine© Adalberto ROQUE Source: AFP
Une véhicule blindé BRDM-2 de conception soviétique à la Havane, le 11 avril 2011 (image d'illustration)

La Russie a livré une dizaine de blindés BRDM-2 à la République centrafricaine, où l'élection présidentielle est prévue en décembre, dans un contexte sécuritaire extrêmement tendu : des groupes armés occupent toujours les trois quarts du pays.

Le 15 octobre, l'armée centrafricaine a reçu à Bangui une dizaine de blindés livrés par la Russie, qui coopère militairement depuis 2018 avec cette ancienne colonie française ravagée par la guerre civile.

Plusieurs de ces blindés à quatre roues BRDM-2 ont défilé à travers les rues de Bangui dans un concert de klaxons, entourés par une foule de curieux et de jeunes à moto, selon un journaliste de l'AFP.

A terme, une vingtaine de ces véhicules de reconnaissance légers doivent équiper une armée centrafricaine toujours soumise à un embargo sur les armes depuis 2014 et dépourvue d'équipement lourd.

Soutien historique de nombreux pays africains dans leur lutte pour l’indépendance, Moscou s’était temporairement éclipsée de la scène africaine durant la décennie 1990 en raison de l'effondrement de l'Union soviétique et des difficultés économiques qui en ont résulté.

En 2018, la Russie a scellé un accord de coopération dans le domaine militaire avec la République centrafricaine. Depuis lors, des instructeurs militaires russes entraînent les forces armées centrafricaines et assurent la garde rapprochée du président. Début octobre 2020, l'ambassadeur de Russie en Centrafrique Vladimir Titorenko a annoncé l'ouverture dans le pays d'un bureau militaire composé de quatre généraux russes.

Cette république de la taille de la France comptant environ 4,5 millions d’habitants a basculé dans la guerre civile en 2013 avec le renversement de l’ancien président François Bozizé par des groupes armés islamistes de la coalition Séléka. L’actuel président Faustin Archange Touadera, élu en 2016, briguera en décembre un second mandat. La livraison de blindés intervient donc à deux mois d’une élection qui pourrait être perturbée par des groupes armés qui occupent toujours les trois quarts du territoire centrafricain et terrorisent la population civile.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»