Arrêts maladie, démissions, pressions : la cellule diplomatique de l'Elysée impose-t-elle sa loi ?

- Avec AFP

Arrêts maladie, démissions, pressions : la cellule diplomatique de l'Elysée impose-t-elle sa loi ?© POOL Source: Reuters
L'Elysée a commandé un audit pour comprendre la situation dans sa cellule diplomatique (image d'illustration).

L'Elysée a confié à un cabinet indépendant un audit sur le fonctionnement de sa cellule diplomatique sur la base de témoignages faisant état de «difficultés» au sein de ce service, a appris l'AFP auprès de la présidence après une enquête de Elle.

Des démissions en cascade, des personnels se mettant en arrêts maladie, burn-out : la cellule diplomatique de l'Elysée est sous le feu des projecteurs après l'enquête du magazine Elle, publiée le 9 octobre 2020. Les responsables des équipes sont d'ailleurs qualifiés de «Thenardier» et de «Ceaucescu» par leurs subordonnés interrogés par Elle (une vingtaine de sources auraient été sollicitées par l'hebdomadaire).

Une enquête interne a ainsi été déclenchée en août par l'Elysée lorsque des informations sont remontées sur «des difficultés liées à la charge de travail et au rythme soutenu», précise l'Elysée auprès de l'AFP.

Un cabinet décrit comme «indépendant» a de fait été chargé de l'audit et a remis début octobre à la direction des ressources humaines de l'Elysée un rapport provisoire établissant un diagnostic de la situation.

Installée dans un bâtiment proche de l'Elysée, la cellule diplomatique regroupe une dizaine d'experts, pour la plupart des diplomates de carrière spécialisées sur les grands dossiers internationaux (Moyen-Orient, Afrique, Amérique, questions stratégiques…). Elle est dirigée par Emmanuel Bonne, nommé en 2019 conseiller diplomatique d'Emmanuel Macron à la suite du départ de Philippe Etienne, parti occuper le poste d'ambassadeur à Washington.

Dans son article, Elle fait état d'une «situation inédite» au sein de la cellule diplomatique, marquée par «des arrêts de travail, des démissions, des difficultés à recruter» alors que ses postes «sont traditionnellement très courus». «Certains collaborateurs n’ont pas tenu plus d’un mois en fonction, d’autres ont tourné les talons un an à peine après leur arrivée», écrit le magazine. 

Depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron se montre actif sur la scène diplomatique, avec notamment les récentes initiatives prises sur les dossiers du Liban, de la Méditerranée orientale, de la Biélorussie ou du Haut-Karabagh.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»