L'OTAN quittera l'Afghanistan «ensemble» avec les Etats-Unis, déclare Stoltenberg

- Avec AFP

L'OTAN quittera l'Afghanistan «ensemble» avec les Etats-Unis, déclare Stoltenberg Source: Reuters
Jens Stoltenberg à Berlin en août (image d'illustration).

L'OTAN quittera l'Afghanistan «ensemble» avec les Etats-Unis, a déclaré Jens Stoltenberg, ajoutant que les prises de décisions se feraient en fonction des «conditions sur le terrain».

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a réaffirmé le 8 octobre la décision de l'Alliance de retirer ses forces d'Afghanistan «ensemble» avec les Etats-Unis, le président Donald Trump ayant fait savoir qu'il retirerait les troupes avant Noël.

«Nous avons décidé ensemble d'aller en Afghanistan. Nous procéderons ensemble aux ajustements des forces et nous quitterons le pays ensemble», a-t-il affirmé au cours d'un point de presse avec le chef du gouvernement de la République de Macédoine du Nord Zoran Zaev.

La mission Resolute Support de l'Otan en Afghanistan compte 12 000 militaires de 38 pays, dont 8 600 américains. Les Etats-Unis ont par ailleurs d'autres troupes déployées dans ce pays.

Les annonces du président américain seront discutées lors d'une réunion des ministres de la Défense de l'Alliance le 22 octobre.

Les alliés européens se sont à plusieurs reprises dits agacés par les annonces du président américain sur cette question, et le Pentagone a assuré à chaque fois qu'aucune décision ne serait prise unilatéralement.

Donald Trump, en pleine campagne électorale, a annoncé le 7 octobre son souhait de retirer tous les militaires américains d'Afghanistan d'ici Noël, c'est-à-dire plus rapidement que prévu par l'accord entre les Etats-Unis et les Taliban. Mais il n'a pas précisé si les forces américaines déployées au sein de la mission de l'OTAN étaient concernées.

Jens Stoltenberg a insisté sur la nécessité d'éviter que l'Afghanistan redevienne «un sanctuaire pour les terroristes».

«Nous sommes allés en Afghanistan après les attaques terroristes contre les Etats-Unis le 11 septembre 2001, après que l'article 5 a été invoqué. La mission de l'Otan comptait au départ plus de 100 000 militaires engagés dans des opérations de combat. Aujourd’hui, l'OTAN compte 12 000 militaires chargés de conseiller et de former les forces afghanes», a-t-il rappelé.

«De ces troupes, une grande partie sont européennes et canadiennes», a-t-il précisé.

«Les prises de décision se feront en fonction des conditions sur le terrain», a affirmé Jens Stoltenberg. Elles seront prises «ensemble» entre les alliés, a-t-il insisté. «Le message n'a pas changé», a-t-il conclu.

Jens Stoltenberg avait exposé la position de l'Alliance lors de la dernière réunion des ministres de la Défense le 12 février.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»