Visite d'Erdogan à Bruxelles : échanges violents entre services de sécurité belges et turcs

Le roi belge Philippe et le président turc Erdogan lors d'une cérémonie le 5 octobre © Francois Lenoir Source: Reuters
Le roi belge Philippe et le président turc Erdogan lors d'une cérémonie le 5 octobre

Deux altercations se seraient déroulées entre les services de sécurité belges et turcs les 4 et 5 octobre à l'occasion de la visite du président turc Recep Tayyip Erdogan dans le royaume.

Des agents de la sécurité du président turc et des officiers de police de Bruxelles en seraient venus aux mains au soir du 4 octobre, alors que 3 000 personnes s'étaient rassemblées à proximité de l'hôtel hébergeant le président turc, Recep Tayyip Erdogan, durant son séjour en Belgique, rapporte le site de la RTBF.

Le lendemain, c'est à l'Institut à Egmont Val Duchesse que le service de protection s'est accroché de façon «plus violente» que la veille, avec les membres des forces de sécurité belges. La RTBF explique que l'altercation s'est produite lors de la vérification des pièces de l'Institut dans lesquelles le président turc devait se rendre.

Alors que les services belges estimaient qu'il relevait de leur fonction d'effectuer cette procédure, un agent turc aurait «manqué de respect» envers les forces belges puis donné un coup de coude à l'un des agents. Le Turc fut immédiatement plaqué au sol, avant que la situation ne se calme finalement. La Sûreté de l’Etat du royaume a confirmé au site internet une situation «difficile, voire tendue».

Lire aussi : Après le meeting d'Erdogan à Strasbourg, un eurodéputé FN parle de «soumission à l'islamisme»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales