«La résistance devient un devoir» : manifestation contre les restrictions anti-Covid-19 à Londres

«La résistance devient un devoir» : manifestation contre les restrictions anti-Covid-19 à Londres© JUSTIN TALLIS Source: AFP
Manifestation à Trafalgar Square à Londres contre les mesures anti-Covid-19, le 26 septembre 2020.

Des milliers de personnes se sont rassemblées devant Trafalgar Square à Londres pour une nouvelle manifestation contre les mesures de lutte anti-Covid-19, qu'elles estiment liberticides. Des incidents ont éclaté lors de la mobilisation.

Des manifestants ont battu le pavé à Londres pour le deuxième week-end consécutif le 26 septembre. Ils ont exprimé leur opposition aux mesures restrictives anti-Covid-19, jugées liberticides. Des milliers de personnes se sont ainsi rassemblées à Trafalgar Square. La police a averti qu’elle disperserait le cortège si les protestataires ne respectaient pas la distanciation sociale.

«Les rassemblements se font plus importants à chaque manifestation. De plus en plus de monde se réveille. Battez-vous pour vos droits», a tweeté une manifestante.

D'autres ont brandi des pancartes : «La joie comme acte de résistance», «Démasquez la vérité», ou encore «Quand la tyrannie devient loi, la résistance devient un devoir», tout en scandant «liberté, liberté !».

Toby Young, le secrétaire général du syndicat Free Speech, a émis l’espoir que les forces de l’ordre «autorisent le groupe à protester en paix comme ils l’ont fait avec Extinction Rebellion et BLM [Black Lives Matter]».

10 arrestations et quatre policiers blessés

10 personnes ont été arrêtées et quatre policiers blessés lors de cette manifestation, selon la police citée par l'AFP.

Des incidents ont éclaté lorsque les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser la manifestation à Trafalgar Square, qui ne respectait pas les recommandations pour éviter la transmission du virus, d'après la même source.

La police londonienne a précisé sur Twitter que sur les quatre policiers blessés, deux ont dû être soignés à l'hôpital.

Fermeture des bars et restaurants à 22h

Alors que les contaminations au Covid-19 connaissent une résurgence dans le pays le plus endeuillé d'Europe (près de 42 000 morts), l'exécutif britannique demande depuis le 24 septembre aux pubs et restaurants de fermer leurs portes à 22h et a incité les salariés à privilégier de nouveau le télétravail. L'éventail de mesures pourrait être durci si la progression rapide du Covid-19 n'était pas enrayée.

Le 19 septembre, plus de 30 personnes avaient été arrêtées dans le cadre d'un mouvement similaire. Le gouvernement britannique a essuyé de nombreuses critiques pour avoir imposé de nouvelles règles strictes au mois de septembre. La population s’est vue interdire les rassemblements de plus de six personnes. Les individus sommés de rester en quarantaine par des autorités de santé qui ne respecteraient pas leur isolement s’exposent à d’importantes amendes. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»