Opération policière dans la banlieue de Montréal après un colis piégé envoyé à Donald Trump

Opération policière dans la banlieue de Montréal après un colis piégé envoyé à Donald Trump© Christine Muschi Source: Reuters
Des policiers canadiens au pied de l'immeuble en cours d'investigation.

La police canadienne a dépêché des unités spécialisées en chimie et biologie autour d'un immeuble de la banlieue de Montréal après l'envoi d'une lettre empoisonnée à la ricine à la Maison Blanche. Une Canadienne d'origine française a été interpellée.

Une unité spécialisée en chimie et en biologie a été déployé à Longueuil au Québec le 21 septembre dans le cadre d'une enquête concernant une femme suspectée d'avoir envoyé six colis empoisonnés à la ricine aux Etats-Unis, dont l'un était adressé au président Donald Trump.

L'opération policière s'est concentrée sur un immeuble de la banlieue de Montréal. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a déclaré dans un communiqué : «Notre équipe chimique, biologique, radiologique, nucléaire et explosive (CBRNE) dirige l'opération.»

S'adressant à des journalistes à l'extérieur de l'immeuble, l'agent de la Gendarmerie Royale du Canada, Charles Poirier a déclaré que le suspect, une Canadienne d'origine française, avait envoyé un total de six lettres aux États-Unis, une à la Maison Blanche et cinq au Texas. Charles Poirier n'a pas confirmé que la femme vivait dans l'appartement perquisitionné, mais a en revanche reconnu que la perquisition était liée à elle.

Les autorités américaines avaient arrêté la suspecte le 20 septembre alors qu'elle tentait de franchir la frontière canadienne pour entrer aux Etats-Unis comme le rapporte Radio-Canada.

Un poison mortel fabriqué à partir de graines de ricin

Des tests sur la lettre envoyée à Donald Trump ont confirmé qu'elle était contaminée par de la ricine, un poison mortel fabriqué à partir de graines de ricin. En cas d'ingestion, la ricine empêche les cellules du corps de fabriquer des protéines, ce qui déclenche une défaillance des organes, un effondrement du système circulatoire et une mort potentielle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»