Covid-19 : des milliers d'habitants de Moscou vaccinés dans le cadre d'un test

Covid-19 : des milliers d'habitants de Moscou vaccinés dans le cadre d'un test© Vladimir Pesnia Source: Sputnik
La vaccination de bénévoles a débuté à Moscou, 9 septembre 2020
Suivez RT France surTelegram

La vaccination des premiers volontaires à Moscou a commencé dans le cadre des études cliniques du vaccin russe «Spoutnik V». Des dizaines de milliers de personnes se sont portées volontaires pour participer à cette dernière étape de recherche.

Les autorités de Moscou ont annoncé le 9 septembre avoir commencé à tester le vaccin russe contre le coronavirus sur plusieurs dizaines de milliers d'habitants de la capitale, dernière étape des essais de ce vaccin annoncé en août.

«Les premiers participants se sont fait vacciner aujourd'hui dans les établissements médicaux de la capitale», s'est félicitée dans un communiqué l'adjointe au maire de Moscou, Anastassia Rakova, saluant une «journée importante non seulement pour la ville, mais pour tout le pays». 

Au total, 40 000 Moscovites doivent participer à cette étude. Tout habitant de nationalité russe disposant d'une couverture médicale en règle peut se porter volontaire et la vaccination est gratuite.

La rédactrice en chef de RT monde, Margarita Simonian, a elle aussi participé au test, comme elle l'a fait savoir sur Twitter.

L'étude préliminaire publiée le 4 septembre par la revue britannique The Lancet explique que le vaccin russe «Spoutnik V» contient deux composants différents, administrés en deux injections successives, à trois semaines d'intervalle. Ces deux produits se distinguent par les substances actives qui les composent, ce qui est nécessaire pour renforcer l'immunité. Il s'agit de vaccins à «vecteur viral» : ils utilisent comme support deux adénovirus humains (famille de virus très courants) transformés et adaptés pour combattre le Covid-19.

Anastassia Rakova a d'ailleurs noté que le nombre de candidats augmente chaque jour et que plus de 35 000 habitants de la capitale russe s'étaient déjà portés volontaires.

Qui peut devenir volontaire?

Tout citoyen russe majeur avec une assurance médicale obligatoire délivrée à Moscou peut participer aux essais. Des restrictions peuvent uniquement exister pour raisons de santé. Le volontaire doit être indemne d'infections virales respiratoires aiguës deux semaines avant l'étude et au moment de la vaccination, ne pas avoir eu le Covid-19 et ne pas avoir été en contact avec des malades atteints du coronavirus pendant au moins deux semaines avant le test. Les femmes doivent également avoir un test de grossesse négatif.

Le personnel médical assure être en contact permanent avec les volontaires par téléphone, via une application mobile spéciale ou en utilisant les technologies de télémédecine.

Selon les informations publiées sur le site officiel de la mairie de Moscou, cette dernière phase de recherche va durer 180 jours. Une fois l'étude terminée, le vaccin pourra obtenir son certificat d'enregistrement permanent. A partir de ce moment-là, la vaccination sera accessible à tous les autres groupes de personnes, y compris aux personnes âgées de plus de 60 ans.

Un vaccin convoité

Plus de 20 pays ont fait des demandes pour l'achat d'un milliard de doses du vaccin, selon le Fonds souverain russe impliqué dans son financement. De nombreux pays travaillent actuellement sur la mise au point d'un vaccin contre le coronavirus, qui a fait près de 900 000 morts dans le monde.

Les essais cliniques d'un des vaccins les plus avancés, développé par l'université britannique d'Oxford et le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca, viennent d'être suspendus pour élucider un éventuel effet indésirable grave chez un participant.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix