Michelle Obama explique avoir été invisible aux yeux des Blancs, même en tant que Première dame

Michelle Obama explique avoir été invisible aux yeux des Blancs, même en tant que Première dame© Handout/democratic national convention Source: AFP
Michelle Obama durant une intervention à l'occasion de la convention nationale du Parti démocrate le 17 août 2020 (Image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans un podcast, Michelle Obama revient sur des situations de racisme qu'elle a pu connaître lors de son passage à la Maison Blanche. Elle considère avoir été invisible aux yeux de «l'Amérique blanche» en raison de sa couleur de peau.

A l'occasion d'un podcast diffusé sur la plateforme Spotify le 26 août, Michelle Obama dénonce le fait de devoir vivre des «offenses quotidiennes» en tant que femme noire aux Etats-Unis, ainsi que le fait d'avoir été rendue «invisible» aux yeux de «l'Amérique blanche», même lorsque son mari occupait la présidence.

Durant ce podcast d'une quarantaine de minutes, l'ancienne première dame détaille un certain nombre d'incidents démontrant, selon elle, la réalité du racisme aux Etats-Unis, et ce même lorsque l'on occupe les plus hautes fonctions de l'Etat.

«Pendant les huit années passées à la Maison Blanche, quand je promenais les chiens complètement incognito sur le canal, j'ai remarqué que les gens venaient caresser mes chiens, mais ne me regardaient pas dans les yeux», déclare Michelle Obama pour étayer son propos.

«Les Blancs ne comprennent pas», selon Michelle Obama

«Les Blancs ne comprennent pas que c'est comme ça», ajoute-t-elle encore, insistant : «C'est tellement révélateur de la façon dont l'Amérique blanche voit des gens qui ne sont pas comme eux. Vous savez, nous n’existons pas. Et quand nous existons, nous existons en tant que menace. C’est épuisant. »

L'épouse de Barack Obama raconte également une anecdote qui s'est déroulée après avoir assisté a un match de football avec ses deux filles Natasha et Malia. Alors que les femmes de la famille Obama attendent pour commander une glace, une «femme blanche [les] dépasse dans la file [...] comme si elle ne [les] avait pas vues».

Après huit dures années de travail pour ce pays, il y a encore des gens qui ne me verront pas pour ce que je suis à cause de ma couleur de peau

«Je lui ai dit "Excusez-moi, vous ne nous voyez pas qu'il y a déjà quatre personnes dans la file ?" [...] Elle ne s'est pas excusée, ne m'a même pas regardée, elle ne m'avait pas reconnue. Tout ce qu'elle a vu c'était une femme noire, ou un groupe de Noirs», explique l'ex-Première dame, déplorant : «Quand je suis seulement une femme noire, je remarque que les personnes blanches ne me voient pas.»

L'ancienne avocate regrette à plusieurs reprises le racisme auquel elle a été confrontée en tant que Première dame, notamment en se faisant traiter de singe ou en faisant face à des commentaires sur son physique.

«Les attaques qui m'ont le plus détruite étaient celles qui avaient l'intention de me nuire», avait déclaré Michelle Obama en juillet 2017 lors d'une conférence à Denver (Colorado), rapportée par le Denver Post. «Après huit dures années de travail pour ce pays, il y a encore des gens qui ne me verront pas pour ce que je suis à cause de ma couleur de peau», avait-elle également fait savoir.

En 2016, le maire de Clay, petite ville de Virginie occidentale dans l'est des Etats-Unis, avait démissionné après avoir commenté une publication raciste décrivant Michelle Obama comme «un singe en talons».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix